Adenovirus canin type 2 et transfert de gene

par Bernard Klonjkowski

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul R. Cohen.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un vecteur defectif pour la replication, exprimant le gene de la -galactosidase, a ete derive de l'adenovirus canin type 2 (cav2). Ce virus recombinant possede la capacite de transduire des cellules de mammiferes de diverses origines et en particulier des cellules primaires humaines. Malgre un systeme de production qu'il reste a optimiser, des experiences de transfert de gene in vivo dans l'embryon de poulet et dans le systeme nerveux central de rat ont ete conduites. Lors de l'infection de cellules humaines kb par l'adenovirus canin type 2, le cycle productif viral est bloque. Une reponse cellulaire de type apoptotique apparait 24 heures apres l'initiation de la replication virale. Un des transcrits majoritaires e1b n'est pas exprime apres infection de cellules kb par cav2. Ce defaut dans l'expression de e1b serait implique dans l'absence de controle, par le virus, de l'apoptose induite en reponse a l'infection par cav2. L'apoptose est proposee comme un des mecanismes regissant le maintien de la barriere d'espece au cours d'une infection par l'adenovirus.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 180 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.