Regulation de l'expression des genes codant pour les differents sous-unites du recepteur de l'acetylcholine dans les muscles de patients myastheniques

par THIERRY GUYON

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de SONIA BERRIH AKNIN.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la grande majorite des serums de patients myastheniques, des auto-anticorps pathogenes specifiques des recepteurs nicotiniques de l'acetylcholine (rach) induisent un desordre de la transmission neuro-musculaire. Cependant, aucune correlation stricte n'a ete etablie entre leur titre et la quantite de rach exprimee a la surface des replis post-synaptiques. Nous avons etudie l'implication de la cellule musculaire dans la modulation de la severite de la maladie. A partir de biopsies musculaires de patients avec ou sans anticorps detectables, nous avons observe une augmentation des transcrits codant pour les differentes sous-unite du rach adulte en reponse a l'attaque auto-immune. Ce mecanisme de compensation est un nouveau parametre biologique correle a la severite de la maladie et presentant une grande variabilite d'un patient a un autre. Parallelement, les anticorps monoclonaux et les serums de patients seropositifs induisent, dans la lignee musculaire te671, une augmentation similaire des transcrits codant la sous-unite du rach, et une diminution du nombre de recepteurs exprimes. Ce mecanisme de compensation semble etre induit par l'internalisation du rach independamment de l'influence des facteurs neurotrophiques et de l'activite electrique de la cellule musculaire. En revanche, les serums de patients seronegatifs induisent une augmentation des messagers de la sous-unite du rach sans diminution du nombre de recepteurs exprimes suggerant l'existence d'un facteur serique implique dans l'alteration de la fonction du rach, via l'interaction avec une autre cible presente a la surface des cellules musculaires. L'ensemble de ces travaux suggerent un role actif de la cible musculaire dans l'evolution et dans la modulation de la severite de la myasthenie, et souleve de nouvelles hypotheses concernant la physiopathologie de la myasthenie seronegative et les mecanismes de regulation du rach.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 P.
  • Annexes : 579 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.