Preparation et caracterisation de nanoparticules metalliques d'or et de palladium-or stables, supportees sur zeolithe y

par DAVID GUILLEMOT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jacques Fraissard.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'essentiel de ce travail a consiste a preparer et caracteriser des nanoparticules mono et bimealliques a base d'or et de palladium dispersees et stabilisees dans les supercages de zeolithe (faujasite) acides. La methode utilisee apparait comme une nouvelle methode d'obtention, dans les zeolithes, de nanoparticules de palladium et comme la premiere methode de formation de particules d'or nanometriques stables sous atmosphere reductrice ou oxydante. Les metaux sont introduits dans les zeolithes par echange ionique de complexes au(en)#2cl#3, et, pd(en)cl#2, avec les cations compensateurs des supercages. L'etude par exafs in situ montre que les cations au#3#+ et pd#2#+ peuvent etre reduits au degre 0 par les fonctions amines des ligands ethylene-diammine, en realisation un simple chauffage sous atmosphere inerte, a 150c pour l'or et 300c pour le palladium. La caracterisation par exafs, met, rmn #1#2#9xe, chimisorption d'h#2, ir du co adsorbe prouve que les particules metalliques obtenues sont situees dans les supercages. Les residus des ligands ethylene-diammine decomplexes restent deposes a la surface des particules apres reduction mais un traitement en dynamique sous dioxygene a 300c permet d'eliminer ces composes organiques. L'utilisation d'une zeolithe a caractere acide ameliore la dispersion et la stabilite des nanoparticules ; pour expliquer ce resultat un mecanisme d'ancrage chimique des particules par les groupes oh acides est suggere. L'echange simultane de au(en)#2#3#+ et pd(en)#2#+ dans une hy et l'auto-reduction a 250c permet d'obtenir des catalyseurs bimetalliques pdau/hy. Ceux-ci ont ete caracterises par exafs, rmn #1#2#9xe, chimisorption d'h#2, met ; la formation de particules pdau mixtes avec une distribution aleatoire des atomes dans les particules a ete mise en evidence. Les differents catalyseurs bimetalliques et monometalliques, testes dans la reaction d'hydroconversion du methyl-cyclopentane, revelent que lorsque les particules sont mixtes, l'addition d'or au palladium provoque une augmentation du nombre de rotation de la reaction et une diminution des reactions de destruction au profit des reactions d'isomerisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 P.
  • Annexes : 234 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.