Effet du 17 beta oestradiol et de la progesterone sur l'activite des cellules osseuses au cours du vieillissement chez la ratte

par NATHALIE GAUMET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-PIERRE BARLET.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans l'etiologie de l'osteoporose, les oestrogenes et la progesterone semblent jouer un role important. C'est pourquoi nous avons etudie le role de ces steroides sexuels sur l'activite des cellules osseuses au cours du vieillissement chez la ratte. Des rattes lou de 30 mois ainsi que des femelles wistar agees de 6, 12 et 30 mois ont ete ovariectomisees (ovx), supplementees ou non en 17-oestradiol (e : 10g/kg pv/48 h), progesterone (p : 140g/kg pv/48 h), et 17-oestradiol + progesterone (ep : memes doses), ou pseudo-operees (sh). La duree de la carence oestrogenique et des differents traitements est respectivement de 30 et 60 jours selon que les animaux sont de souche lou ou wistar. Chez nos rattes wistar agees de 30 mois, l'excretion urinaire de ca et pi est deux fois plus elevee que celle mesuree chez les animaux de 6 et 12 mois. Simultanement les coefficients de retention et d'utilisation digestive apparente du ca et du pi sont tres diminues. Chez les lou ovx, e et ep, ainsi que chez les wistar adultes et senescents, nous observons une augmentation parallele des taux d'arnm calcitonine et de la calcitoninemie. En ce qui concerne l'hormone parathyroidienne, l'augmentation de l'hormone au niveau systemique est parallele a une baisse de la calcemie dans les groupes e, p et ep mais uniquement chez les lou. L'age s'accompagne d'une accentuation des concentrations plasmatiques de pth. Enfin, l'ovx augmente alors que les traitements e et ep reduisent la somatomedinemie des rattes wistar agees de 6, 12 et 30 mois. Les marqueurs du turnover osseux, mesures chez nos animaux de 6 et 12 mois, sont eleves apres ovx et retournent a des valeurs proches de celles des temoins apres l'administration d'oestrogene seul ou combine a la progesterone. Quant aux animaux de 30 mois, et contrairement aux lou, apres deux mois de carence oestrogenique, e et ep corrigent totalement aussi bien l'osteocalcinemie que l'excretion urinaire des agents de pontage du collagene. La senescence ainsi que l'ovx s'accompagnent d'une reduction significative de la bmc (bone mineral content) et de la bmd (bone mineral density) distales. L'administration d'e ameliore la bmc et la bmd distales ainsi que l'aire, le perimetre et l'epaisseur des trabecules osseuses des rattes wistar quel que soit leur age. Ep corrige aussi la bmc et la bmd distales des wistar et la bmd distale des rattes lou. L'administration d'ep est le seul traitement qui ameliore significativement la resistance osseuse des tibias de rattes wistar agees de 12 et 30 mois ainsi que ceux de souche lou. La force necessaire a la rupture des os de rattes lou augmente egalement apres supplementation oestrogenique. En conclusion, chez les rattes ovx agees de 30 mois, l'administration d'ep previent l'osteopenie induite par castration.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 527 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.