Etude des mouvements convectifs dans des liquides centrifuges. Influence sur la cristallogenese

par LAURENCE FORTIN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de ALAIN CHEVY.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La maitrise de la qualite de monocristaux est toujours un probleme d'actualite, que ce soit pour la recherche fondamentale ou pour les applications industrielles. Pour comprendre et interpreter les mecanismes de la cristallogenese de semi-conducteurs, un modele a ete elabore. L'etain liquide a ete choisi, car ses proprietes physico-chimiques sont bien connues et son nombre de prandtl est proche de celui des semi-conducteurs. En complement des travaux effectues en microgravite et pour etudier l'influence de l'acceleration centrifuge sur la convection dans la phase liquide generatrice de monocristaux, une experience de cristallogenese telecommandee par microprocesseur a ete concue pour etre embarquee sur la centrifugeuse de 5,5 m de rayon du laboratoire central des ponts et chaussees a nantes. La configuration destabilisante de la methode czochralski a ete etudiee. Il a alors ete observe que l'acceleration centrifuge permet d'eliminer les fluctuations de temperature de la phase liquide pour des niveaux relativement faibles de l'acceleration resultante par un accroissement des echanges thermiques au sein du bain fondu, ce qui conduit a eliminer les inhomogeneites de concentration des dopants du lingot cristallin. Les resultats experimentaux et leur interpretation ont permis d'imaginer les processus de convection au coeur de l'etain liquide lorsque l'acceleration resultante est augmentee de 1 a 10 g par paliers (g est la gravite terrestre). En complement de ces travaux, des croissances cristallines de germanium dope et de tellurure de cadmium ont ete effectuees a differentes valeurs de l'acceleration resultante.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 P.
  • Annexes : 66 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.