Apport de la pathologie humaine dans l'etude de la physiologie des cellules de langerhans

par JEAN-FRANCOIS EMILE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-FRANCOIS BROUSSE.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les leucocytes dendritiques jouent un role primordial dans l'initiation de la reponse immune aux antigenes t-dependants, car ce sont les seules cellules capables d'activer les lymphocytes t cd4+ naifs. Les leucocytes dendritiques localises dans les organes non lymphoides, comme par exemple les cellules de langerhans de l'epiderme, captent et appretent les antigenes, puis migrent dans les organes lymphoides secondaires ou ils acquierent la capacite d'activer des lymphocytes t. Les resultats que nous presentons permettent de confirmer que les leucocytes dendritiques humains derivent de precurseurs hematopoietiques, et de suggerer qu'ils se differencient a partir d'un progeniteur commun avec les trois lignees lymphoides mais pas avec la lignee macrophagique. Le granulocyte/macrophage-colony stimulating factor (gm-csf) induit in vitro la differenciation et l'activation des cellules de langerhans mais peu de donnees sont encore disponibles sur les effets de cette cytokine in vivo. Nous avons etudie une tumeur humaine caracterisee par la proliferation de cellules de langerhans : l'histiocytose langerhansienne. Les cellules de cette tumeur expriment le recepteur du gm-csf. Elles contiennent de grandes quantites de gm-csf et les enfants ayant une forte masse tumorale ont une elevation du gm-csf serique, ce qui est en faveur d'une production autocrine de cette cytokine. Des resultats preliminaires de culture tumorale suggerent que le gm-csf est un facteur de croissance autocrine de cette tumeur. Enfin, comme c'est le cas pour les cellules de langerhans mises en presence de gm-csf in vitro, les cellules de l'histiocytose langerhansienne expriment des marqueurs d'activation. L'histiocytose langerhansienne est egalement un modele d'etude de la migration des cellules de langerhans humaines, puisque la baisse d'expression de la e-cadherine s'accompagne d'une dissemination des cellules tumorales, et que la localisation de ces cellules a certains organes, comme le tube digestif ou le derme, parait etre conditionnee a l'expression de differentes molecules d'adherence telles 47 ou 11.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 201 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.