Etude des mecanismes de retroposition : caracterisation fonctionnelle de la proteine codant l'activite transcriptase inverse des elements line humains

par OLIVIER DHELLIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Blangy.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les elements line presents a environ 100 000 copies par genome chez l'homme se definissent comme des elements mobiles classes dans la famille des retroposons (ou elements sans ltr). Ces sequences se dupliquent par retroposition, c'est a dire par transcription inverse et integration dans le genome de copies adnc de leur transcrit genomique. Les elements line possedent deux phases ouvertes de lecture, l'orf1 et l'orf2. Nous avons mis au point un systeme permettant de mettre en evidence l'activite transcriptase inverse des produits de traduction des elements line humains in vivo dans des cellules en culture. Nous montrons, a l'aide de vecteurs d'expression, que la proteine codee par l'orf2 est a elle seule capable de reverse transcrire en une copie adnc, une sequence line marquee par un intron. Des deletions generees dans l'orf2 ont permis de delimiter le domaine rt responsable de cette activite. La region amino-terminale de la proteine, non impliquee dans cette activite, pourrait etre associee a une activite endonucleolytique impliquee dans le mecanisme de transposition de ces elements. A l'aide du test fonctionnel precedent nous avons pu caracteriser une propriete originale de cette transcriptase inverse, a savoir sa capacite a retrotranscrire des arn messagers depourvus de specificite de sequence. Nous avons pu montrer que cette caracteristique n'est pas retrouvee dans le cas des transcriptases inverses retrovirales. L'origine des differences fonctionnelles et structurales entre les transcriptases inverses des retrovirus et des elements line est discutee. Au niveau biologique, les caracteristiques fonctionnelles de la proteine orf2 et sa capacite a reverse transcrire des arn messagers de genes cellulaires, suggere un role direct des elements line dans la formation des pseudogenes processes dans le genome.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 350 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.