Interactions tertiaires arn-arn impliquant des boucles terminales de type gnra chez les introns auto-catalytiques de groupe i et ii

par Maria Costa

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Francois Michel.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Parmi les elements recurrents de la structure locale de tous les grands arn structures naturels - tels que l'arn de la rnase p bacterienne, les arn ribosomiques ou encore les introns auto-catalytiques de groupe i et ii - figurent en particulier les boucles terminales de quatre nucleotides de la famille gnra (n pour tout nucleotide et r pour purine). Ces tetraboucles participent au repliement global des macromolecules d'arn structures en etablissant des contacts longue-distance arn-arn avec des sequences specifiques. Par analyse comparative de sequences d'introns auto-catalytiques, nous avons mis en evidence un motif de 11 nucleotides de consensus ccuaag. . Uaugg qui est tres abondant a plusieurs endroits dans les introns de groupe i et dont la presence covarie avec celle de boucles gaaa. Nous avons demontre experimentalement que ce motif fixe les boucles gaaa avec une grande affinite et specificite. Ce nouveau motif est egalement present chez les introns de groupe ii ou il assure une interaction tertiaire, appelee -', essentielle a l'activite de ces molecules. Dans le but de comprendre les regles structurales qui gouvernent les interactions tertiaires impliquant des boucles gnra, un systeme de selection in vitro base sur un intron de groupe i a ete mis au point et utilise dans la recherche de recepteurs arn specifiques des boucles terminales guga et gaaa. En plus des motifs deja identifies dans les arn naturels, nous avons isole de nouveaux recepteurs presentant une affinite elevee pour differents membres de la famille gnra. Cette approche nous a egalement permis de degager des regles structurales generales concernant les interactions tertiaires impliquant des boucles gnra. Outre l'interaction -', nous avons demontre deux autres interactions tertiaires impliquant des boucles de la famille gnra chez les introns de groupe ii. Dans le but d'identifier des interactions tertiaires supplementaires chez ces molecules, nous avons recherche parmi les introns naturels, et obtenu, un ribozyme de groupe ii qui fonctionne in vitro en presence de concentrations tres basses de magnesium et forme des populations structuralement homogenes : ce ribozyme constitue donc un systeme modele ideal pour des etudes physico-chimiques approfondies de la structure tridimensionnelle des introns de groupe ii.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 248 P.
  • Annexes : 240 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.