L'element gypsy chez drosophila melanogaster : controle de la transposition et des proprietes infectieuses par le genome de l'hote

par FABIENNE CHALVET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Bucheton.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'element gypsy de drosophila melanogaster, longtemps classe parmi les retrotransposons, possede des proprietes infectieuses qui permettent de le classer parmi les retrovirus. L'expression de ses proprietes infectieuses et sa mobilisation sont controlees par un gene de l'hote, appele flamenco. Cet element transpose a haute frequence chez les descendants de femelles homozygotes pour des alleles dits permissifs de flamenco. Dans le but d'etudier les relations entre ce phenomene de transposition a haute frequence et les proprietes infectieuses de gypsy, des elements dans lesquels une mutation conduisant a un decalage de phase de lecture dans le gene env a ete introduite, ont ete etudies dans des mouches de differents genotypes. Les resultats indiquent que la transposition observee chez les descendants de femelles permissives ne requiert pas l'expression des proprietes infectieuses de l'element. Il reste toutefois a determiner si les hautes frequences de transposition de gypsy s'expliquent par cette seule transposition non infectieuse. D'autres elements gypsy dans lesquels le gene env a ete substitue par un gene marqueur de retrotransposition semblent etre incapables de transposer, ni dans des mouches permissives, ni dans des cellules de drosophile en culture etablies au laboratoire a partir d'une souche portant un allele permissif de flamenco. Ceci suggere que le remplacement du gene env par un gene etranger perturbe son cycle de transposition. Enfin, l'etude de la distribution de gypsy dans le genome de differentes souches de drosophila melanogaster a fourni des resultats suggerant que les elements gypsy potentiellement actifs sont plus frequemment restreints au chromosome y dans les souches possedant des alleles permissifs de flamenco que dans les souches portant des alleles non permissifs. Cela pourrait etre le resultat de l'effet specifique des femelles du gene flamenco sur l'activite du retrovirus gypsy.

  • Titre traduit

    The gypsy element in drosophila melanogaster : control of transposition and infective properties by the host genome


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 320 P.
  • Annexes : 535 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997PA066268
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.