Cartographie de genes responsables de surdite chez l'homme

par HASSAN CHAIB

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Christine Petit.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les surdites representent le deficit sensoriel d'origine genetique le plus frequent. On distingue deux types de surdites : syndromiques (associees a d'autres symptomes) ou isolees. Les 3/4 des cas de surdite congenitale sont de type isole. Ces affections sont pour la plupart monogeniques, mais l'heterogeneite genetique en est tres grande (une centaine de genes). Leur mode de transmission est autosomique recessif (80-85% des cas), autosomique dominant (15-20%), ou lie au chromosome x (1-2%). Le laboratoire s'est engage dans la localisation chromosomique des formes autosomiques recessives, consideree jusqu'alors comme particulierement difficile pour trois raisons : la grande heterogeneite genetique, l'absence de criteres cliniques permettant de differencier les atteintes dues a des genes differents, le mariage entre personnes sourdes. En etudiant de grandes familles consanguines atteintes de surdite, vivant dans des isolats geographiques, on peut faire l'hypothese qu'un locus unique et une meme mutation sont en cause. J'ai ainsi localise trois genes responsables de surdite isolee autosomique recessive dfnb2, dfnb9 et dfnb12 dans trois familles vivant autour du bassin mediterraneen. Puis, dans une grande famille francaise atteinte d'une surdite autosomique dominante, j'ai localise le gene responsable, dfna3, dans la region chromosomique ou nous avions deja assigne le gene dfnb1, ce qui nous a conduit a proposer qu'un meme gene pourrait etre implique dans les deux formes. Enfin, j'ai localise le gene ush1e responsable d'une surdite syndromique, le syndrome de usher de type i, dans une famille marocaine. La simple localisation chromosomique d'un gene de surdite, et a fortiori son isolement, individualise une forme de surdite. Elle devrait conduire a rechercher les caracteristiques cliniques susceptibles de les differencier. Enfin, la localisation chromosomique de ces genes de surdite ouvre la voie a leur clonage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 P.
  • Annexes : 189 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.