Effets dispersifs pour les equations de vlasov et de schrodinger

par François Castella

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Benoit Perthame.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these vise a approfondir l'analogie de structure entre l'equation de schrodinger de la mecanique quantique et l'equation de vlasov de la mecanique classique. Cette analogie repose sur les proprietes dispersives de ces deux equations, et permet d'exhiber des effets regualrisants nouveaux dans les equations de vlasov, qui sont pourtant reversibles en temps. Ainsi, le premier chapitre est consacre a l'etude d'un systeme infini d'equations de schrodinger, pour lequel nous exhibons des solutions dans un cadre l#2 (masse finie), et non pas h#1 (espace d'energie). Ce resultat repose sur une inegalite de type strichartz pour le systeme de schrodinger. Dans le meme esprit, nous montrons dans le second chapitre des inegalites de type strichartz pour l'equation de vlasov. Dans ces deux chapitres, les inegalites demontrees indiquent des effets regularisants presque partout en temps, liees au caractere dispersif des equations considerees. Dans le troisieme chapitre, nous etudions comment, dans l'equation de vlasov-poisson, l'hypothese standard d'une donnee initiale d'energie cinetique finie (v#2f#o(x,v) dxdv < ) peut etre remplacee par une hypothese de moments dans la variable d'espace (|x|#mf#o(x,v)dxdv < ). Cette derniere permet d'exhiber un effet regularisant pour tout temps t > o, plus fort que les inegalites de strichartz, et egalement lie a la dispersion par le terme de vlasov. Le quatrieme chapitre est une generalisation de ce resultat au cas de l'equation de vlasov-poisson-fokker-planck. Dans ce cas, la dispersion par le terme de vlasov, et la diffusion par le laplacien en vitesse du terme de fokker-planck, additionnent leurs effets, et permettent d'obtenir des regularisations beaucoup plus fortes. Enfin, nous montrons dans le cinquieme chapitre un resultat partiel de passage a la limite de l'equation de schrodinger vers l'equation de boltzmann des semi-conducteurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Annexes : 111 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1997 259
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 01208
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.