Role de l'attention dans l'organisation perceptive des sequences sonores complexes

par RENAUD BROCHARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Stephen McAdams.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans cette these, nous analysons le role de l'attention dans l'organisation de sequences sonores en unite perceptives (flux auditifs) chez l'homme. Nous avons mis au point un paradigme experimental permettant d'evaluer l'influence de la separation des sons sur trois dimensions (frequentielle, temporelle et intensive) en fonction de la strategie attentionnelle de l'auditeur (attention selective, integrative ou partagee). Nous avons mesure la sensibilite a un decalage temporel local dans une sequence (composee de 2 a 4 sous-sequences isochrones isotones et non hierarchiques) et manipule la nature de l'information fournie a l'auditeur. Nous avons mene trois series d'experiences : 1) nous montrons que la probabilite de focaliser sur une sous-sequence donnee (i. E. La probabilite de fission d'une sequence en flux) augmente progressivement en fonction de la separation frequentielle. La position frequentielle relative du flux focalise (mediane ou extreme) influence la segregation perceptive mais le nombre et la structure des sons distracteurs n'a pas d'incidence. Ces derniers ne seraient pas traites dans des flux auditifs distincts. 2) nous montrons que les auditeurs utilisent des attentes temporelles pour realiser notre tache. Le role de ces attentes depend de la structure de la sequence. Elles ne sont necessaires a la segregation perceptive en flux que lorsque les sous-sequences qui la constituent sont proches en frequence. Dans le cas ou les sous-sequences sont eloignees en frequence, elles sont organisees perceptivement en fonction de l'information frequentielle. Les auditeurs utiliseraient donc l'information la plus saillante pour creer leurs attentes. Dans le cas du tempo, l'information est privilegiee lorsqu'elle appartient a une zone de tempi intermediaires (entre 300 et 800 ms) recouvrant la zone de sensibilite temporelle optimale. 3) nous avons mesure l'attenuation subjective due a la focalisation attentionnelle sur un flux. A isosonie, les sons a ignorer serait attenues subjectivement d'au moins 15 db par rapport aux sons focalises. Enfin, en regroupant nos resultats, nous presentons un modele d'organisation perceptive des sequences de sons purs en condition d'attention selective. Nous integrons dans notre modele a deux theories souvent opposees, bregman (1990) et jones (1976, 1990).

  • Titre traduit

    Effects of attentional processes on the perceptual organization of complex auditory sequences


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 P.
  • Annexes : 243 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.