Thrombogenicite des protheses ptfe carbone chez le lapin. Effet de molecules antithrombotiques heparine, enoxaparine, aspirine, hirudine sur un modele arteriel aigu experimental

par GERARD BABATASI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de MICHEL MEYER SAMAMA.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La prise en charge des maladies cardiovasculaires a beneficie largement ces dernieres annees des progres des techniques microchirurgicales, des vaso-dilatateurs, des anticoagulants et des ameliorations de la biocompatibilite des protheses. La diminution de la thrombogenicite des biomateriaux suscite de nombreux programmes de recherches. Les protheses cardiovasculaires sont greves d'un taux de permeabilite inferieur a la veine saphene lorsque le calibre du vaisseau recepteur est inferieur a 6 mm (35 % versus 60 % a 5 ans). Dans ce travail nous avons mis au point un modele original d'implantation d'une prothese ptfe 4 mm chez le lapin. L'aorte abdominale sous-renale est remplacee par un segment de ptfe termino-terminal. L'incorporation de carbone au niveau de la partie interne d'un tube de ptfe constitue un concept novateur et une avancee technologique interessante ayant fait la preuve de sa tres faible thrombogenicite dans le domaine des valves cardiaques. Nous avons evalue des protheses carbone dans un modele aigu sur des donnees directes telles le doppler, l'angiographie ou des donnees indirectes comme la consommation des plaquettes, la scintigraphie aux plaquettes marquees a l'in#1#1#1 ou l'etude de la radioactivite des plaquettes marquees sur la prothese explantee apres sacrifice de l'animal. Sans traitement antithrombotique nous avons pu demontrer que les protheses carbone c presentaient une meilleure permeabilite immediate que les protheses standard (92 % versus 70 %). Ces resultats sont confirmes par doppler, etudes des amas fibrino-plaquettaires afp en microscopie (37 % vs 100 %) et comptage radio-actif ra des plaquettes marquees (0,36 x 10#5 pl/mm#2 de greffon versus 2,45 x 10#5 pl/mm#2, p<0,001). Afin d'ameliorer la permeabilite precoce (1#e#r#e heure) des protheses standard st, garant d'une meilleure permeabilite a moyen terme, nous avons tente d'evaluer, sur ce modele experimental, differents antithrombotiques. Ceux-ci ont ete administres sous forme de bo lus suivi de perfusion durant la procedure et ont inclus 130 lapins (en moyenne 6 lapins c et st/groupe). 4 groupes d'heparine non fractionnee hnf avec un bolus de 200, 400, 700 ou 1000 g/kg suivi d'une perfusion de 120, 170, 230 et 400 g/kg ; 2 groupes d'hirudine recombinante hir (bolus de 200 et 400 g/kg et perfusion de 75 et 150 g/kg) ; 4 groupes enoxaparine enox<pilcrow> (bolus de 240, 680, 1200 et 1700 g/kg et perfusion de 135, 270, 430 et 680 g/kg) et 1 groupe aspegic (1 mg/kg) 15 minutes avant la chirurgie. Les groupes suivants : hnf 700 et 1000 g/kg, enox 1200 et 1700 g/kg, hir 400 g/kg et aspegic presentent des debits ultrasoniques, des afp et des ra prothetiques comparables aux protheses carbone. Au vu des activites anti xa et anti iia, les groupes enox 340 et hnf 200 g/kg peuvent etre assimiles aux groupes temoins. Les traitements antithrombotiques augmentent significativement les saignements per-operatoires sans qu'on puisse individualiser un groupe a risques plus importants. Nous avons ameliore la qualite du marquage plaquettaire sans hemodilution excessive, en effectuant des transfusions heterologues croisees a partir d'un second animal. En conclusion, nous avons mis au point un modele experimental arteriel chez le lapin demontrant une superiorite des protheses ptfe carbone 4 mm sur les ptfe standard. Sur ce modele et a la phase aigue, l'hnf et l'enoxa aux doses respectives de 700/1000 et 1200/1700 g/kg ameliorent la permeabilite des ptfe standard, tout comme l'hir 400 g/kg et l'aspegic dont l'application clinique est contrebalance par un risque hemorragipare. L'evaluation des effets des antithrombotiques sur ce modele necessite une courbe d'apprentissage de la procedure chirurgicale et la confrontation des donnees du doppler, de la ra prothetique et de l'etude des protheses en microscopie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 276 P.
  • Annexes : 119 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1997 210
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.