Melanges polyelectrolytes-tensioactifs en solution aqueuse : complexation a l'interface eau/air et structure des films de mousse

par ATEF ASNACIOS

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Dominique Langevin.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La combinaison de mesures de viscosite de volume, de tension superficielle et d'ellipsometrie nous a permis de decrire l'interaction polyelectrolyte-tensioactif a l'interface eau/air en parralele avec l'interaction en volume. Lorsque polyelectrolyte et tensioactif sont de charges opposees, on observe une baisse synergique de tension superficielle a des concentrations extremement faibles des deux especes, et des couches adsorbees de faibles epaisseurs. Nous avons explique ces observations par une complexation polyelectrolyte-tensioactif a l'interface eau/air accompagnee d'un phenomene d'echange d'ions et d'une conformation aplatie des macromolecules. Ces resultats suggerent que l'interaction polyelectrolyte-tensioactif de charges opposees a l'interface eau/air serait semblable a leur interaction en volume : le polyelectrolyte s'adsorbe a la surface des agregats de tensioactif (qu'il s'agisse de micelles en volume, ou d'une monocouche a l'interface) et les stabilise du point de vue de la repulsion electrostatique entre tetes polaires. Par ailleurs, nous avons effectue des mesures de pression de disjonction sur des films liquides formes a partir des solutions mixtes. Aux concentrations en tensioactif inferieures a la cac (pas de complexes en volume), on obtient des pressions de disjonction oscillantes en fonction de l'epaisseur des films. Nous avons etabli que la periode spatiale des oscillations correspondait a la longueur de correlation dans nos solutions semi-diluees de polyelectrolyte. Au-dela la cac (c'est-a-dire apres la complexation en volume), les films mixtes sont d'epaisseur inhomogene et presentent une structure figee qui n'evolue pas avec la pression appliquee. Cette structure de gel est probablement due a la capture de microprecipites entre les interfaces des films, et peut expliquer, au moins en partie, la stabilite des mousses formees a partir de nos solutions mixtes par rapport a celles que l'on produit avec du tensioactif seul.

  • Titre traduit

    Polyelectrolytes-surfactants mixtures in aqueous solutions : complexation at the air/water interface and foam films structure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 P.
  • Annexes : 158 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.