Effet de la mutation weaver sur la degenerescence des neurones dopaminergiques du mesencephale ventral : analyse de l'expression du transporteur membranaire de la dopamine et d'un canal potassique couple a une proteine g

par CHRISTINE ADELBRECHT

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Rita Raisman-Vozari.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Differentes hypotheses ont ete emises pour comprendre les mecanismes impliques dans la degenerescence preferentielle des neurones dopaminergiques du mesencephale ventral dans un modele animal d'etude de la maladie de parkinson : la souris weaver. Parmi celles-ci, nous avons teste celle d'une atteinte de la regulation de leur neurotransmission. De plus, depuis que l'on sait que le gene weaver code pour un canal potassique couple a une proteine (girk2), nous avons teste l'implication eventuelle de cette mutation dans la vulnerabilite des cellules dopaminergiques de la voie meso-telencephalique. Grace a des techniques semi-quantitatives d'immunocytochimie et d'hybridation in situ nous montrons que : a- chez la souris weaver : (1) le taux d'expression du transcript codant pour le transporteur membranaire de la dopamine (dat) est diminue a l'age adulte, dans la substance noire pars compacta (snpc) et dans l'aire tegmentale ventrale (vta), alors que les taux des transcripts codant pour le transporteur vesiculaire des monoamines (vmat2) et pour la tyrosine hydroxylase (th) sont inchanges. (2) des l'age de 7 jours, avant la degenerescence des neurones dopaminergiques, les taux d'expression du transcript codant pour dat sont diminues dans la snpc et la vta. (3) les taux de la proteine dat sont reduits des l'age de 7 jours dans le striatum et le noyau accumbens. A l'age de 2 mois, la diminution est egalement observee dans le tubercule olfactif, alors que les taux de la proteine vmat2 ne sont diminues que dans le striatum. B- chez le rat, la souris et chez l'humain : (1) la proteine girk2 est fortement detectee dans le cortex, l'hippocampe, la substance noire et le cervelet des sujets temoins ; (2) dans le mesencephale ventral des individus, soit porteurs de la mutation weaver, soit atteints par la maladie de parkinson, les neurones dopaminergiques sont girk2-immunoreactifs. L'ensemble des resultats suggere que la proteine mutee girk2 ne serait pas suffisante pour induire la degenerescence des neurones dopaminergiques du mesencephale ventral. La depolarisation chronique, induite par la mutation du canal girk2, bien que generalisee a d'autres types cellulaires, pourrait etre associee a la diminution precoce de l'expression du transcript codant pour dat et a l'alteration de la recapture de la dopamine.

  • Titre traduit

    Effect of the weaver mutation on ventral mesencephalic dopaminergic neuronal death : an analysis of the expression of the dopamine membrane transporter and a potassium channel coupled to a g protein


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 335 P.
  • Annexes : 517 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997PA066192
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.