Etude de la regulation de l'expression du gene sry chez le mouton

par RAGHIDA ABOU MERHI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Louis-Marie Houdebine.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene sry est l'inducteur primaire de la determination du sexe male chez les mammiferes ; comme le montrent les experiences de transgenese d'un fragment contenant le gene sry murin capable de masculiniser des souris genetiquement femelles. L'utilisation d'un modele animal tel que le mouton nous a paru interessant pour etudier la regulation du gene sry et son mecanisme d'action. Le gene sry ovin est constitue d'un seul exon et code pour une proteine de 240 a. A. Contenant un motif hmg de 79 a. A. . Ce domaine confere a la proteine la propriete de se lier a l'adn. La premiere partie de la these concerne l'identification de sequences impliquees dans la regulation transcriptionnelle du gene sry. Pour ce faire, des constructions chimeres contenant differentes parties du promoteur sry ont ete inserees en amont du gene rapporteur luciferase. Ces constructions ont ete transfectees transitoirement dans les cellules de sertoli a 35-40 jpp et dans les cellules cho. L'activite du gene luciferase a ete mesuree et comparee en fonction des constructions utilisees. L'etude de ces valeurs a permis de reveler la presence d'un promoteur basal contenant le site sp1 (-75pb et +1), d'une region inhibitrice (-717 et -605pb) ainsi que l'importance fonctionnelle de la boite tata situee a -234pb. Des experiences d'empreinte a la dnase i, utilisant des extraits nucleaires de cellules de sertoli, ont permis l'identification d'une region protegee de 32pb. Cette zone contient 3 sites potentiels de fixation a la proteine sry ou a d'autres proteines hmg. Nous avons montre, par retardement sur gel, que des proteines nucleaires, specifiques du testicule sont capables de fixer cette zone. Nous avons egalement mis en evidence la liaison de proteines nucleaires a des oligonucleotides contenant les sites sp1 et wt-1. Pour le site sp1, nous avons montre la liaison de deux complexes adn/proteines dont l'un pourrait etre specifique du stade ou sry s'exprime. Pour le site wt-1, il semble que la presence de plusieurs complexes soit stade et tissu specifiques. Pour travailler avec du materiel plus facilement accessible que les cellules fraiches nous avons consacre la deuxieme partie de la these a produire et a caracteriser des lignees de sertoli de mouton a 35-40 jpp. Sept clones immortalises ont ete obtenus et caracterises soit par detection cyto-immunologique soit par detection de transcrits specifiques (rt-pcr). Seul le clone sm4 a exprime le gene sry dont l'expression s'est ensuite arretee au bout de 4 mois de culture. Les recherches devront se poursuivre pour finir de caracteriser les facteurs qui regulent l'expression du gene sry ovin. Des experiences de co-culture avec les autres types cellulaires du testicule et de co-transfections seront necessaires pour determiner la nature exacte des interactions entre les differents genes impliques dans la determination testiculaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 227 P.
  • Annexes : 263 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.