Nouveaux modes d'ionisation chimique pour la detection d'hap par gc/ms : application a des mesures d'environnement (pollution automobile et pollution des etangs de camargue)

par KARINE STROUK POINTET

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de MARIE FRANCE GONNORD.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certains hap sont reconnus cancerigenes et mutagenes. Ils constituent une famille de molecules dangereuses d'autant plus qu'ils sont presents sur des particules en suspension dans l'air dont le faible diametre permet d'atteindre les poumons. On les retrouve dans de multiples emissions anthropogeniques. Une methode d'identification en ionisation chimique (ic) positive des hap est proposee, permettant de doser des hap isomeres chromatographiquement non resolus. Des isomeres sont differenciables a partir du rapport mh#+/m#+#?, mh#+ resultant du transfert de proton entre reactif protone et molecule, m#+#? resultant du transfert de charge entre le reactif ionise et la molecule. Ce rapport est fonction de l'affinite protonique (ap) des molecules. Les isomeres dont les ap sont situees de part et d'autre de celle du reactif sont differencies. Ce mode d'identification necessite la connaissance des ap de chacune des molecules etudiees. Or elles ne sont pas toutes etablies. C'est pourquoi un travail preliminaire de calcul d'orbitales moleculaires a permis d'etablir de nouvelles d'ap voire d'en corriger. Les hap sont etudies en ic a l'ammoniac. La correlation du rapport mh#+/m#+#? obtenu en ic a l'ammoniac avec les ap connues permet d'evaluer experimentalement les ap inconnues et valide les calculs theoriques. Quatre autres reactifs sont utilises : le dimethylsulfure, le diethylether, le dimethylcarbonate, avec lequel un ion intense m+13#+ est observe, le tetrahydrofurane, pour lequel on observe des petits pics aux masses m+13, m+27, m+39, m+41 et m+55 dont les mecanismes de formation sont elucides. Un protocole d'analyse qualitatif et quantitatif utilisant la gc/ms et resolvant les problemes de coelution, est valide pour des particules d'echappements de moteur diesel, du gazole, de l'essence, des cendres d'incinerateurs de dechets industriels et des poissons de la reserve naturelle de camargue soumise aux pollutions des industries environnantes.

  • Titre traduit

    New methods of positive ion chemical ionization for pahs detection by gc/ms : environmental application (car pollution and pollution of the natural reserve of camargue)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 P.
  • Annexes : 146 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1997 176
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.