Interaction entre molecules hydrophobes et polyamphiphiles : modelisation de l'interaction pesticide - matiere humique du sol

par YANNICK ROUAULT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ILIAS ILIOPOULOS.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail etait la comprehension de l'importance des effets hydrophobes sur la retention de pesticides et de polluants organiques par la matiere humique du sol. Cette matiere est de nature macromoleculaire et amphiphile et a ete modelisee par des polymeres de synthese. Afin d'apprecier le role de l'interaction hydrophobe, les polyamphiphiles utilises ont une hydrophobie ajustable par la fraction x de chaines laterales grasses greffees sur leur squelette polyelectrolyte : il s'agit de poly(chlorure de benzylammonium), l'ion ammonium etant obtenu par reaction d'amines tertiaires sur le polychloromethylstyrene. Les chaines laterales hydrophobes sont en c12. L'etude de la viscosite des polyamphiphiles en fonction de x montre une transition d'un comportement polyelectrolyte a celui d'un polysavon en passant par celui de polymeres associatifs. L'utilisation de la spectroscopie de fluorescence du pyrene a mis en evidence la creation de domaines de polarite decroissante en fonction de x. La cosolubilisation a saturation de pyrene, atrazine et hydroxy-anthraquinone comme molecules polluantes modeles a ete etudiee en fonction de x. Pour le pyrene, la solubilite augmente tout d'abord avec x pour arriver a un maximum. Le coefficient de partage extrait est en tres bon accord quantitatif avec celui estime par spectroscopie de fluorescence et atteint des valeurs d'environ 1000000. La solubilite de l'atrazine passe par un maximum et le nombre de molecules solubilisees par polyamphiphiles est du meme ordre de grandeur que dans le cas du pyrene. La solubilite 100 fois plus elevee de l'atrazine dans l'eau comparee au pyrene reduit cependant le coefficient de partage d'autant. Un effet de salting out reduisant la solubilite de l'atrazine dans l'eau apparait pour les polyamphiphiles les moins hydrophobes dans certains cas. La cosolubilite de l'hydroxy-anthraquinone est independante de l'hydrophobie du polyamphiphile, des interactions specifiques non-electrostatiques semblant dominer la cosolubilisation. Lorsqu'un polyamphiphile tres hydrophobe est adsorbe sur une silice de precipitation, la faculte de cosolubilisation de ce dernier envers l'atrazine n'est pas modifiee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 P.
  • Annexes : 310 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.