Rupture et fusion d'un cristal bidimensionnel

par LUDOVIC PAUCHARD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Meunier.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le systeme bidimensionnel etudie dans cette these est un film de langmuir, film constitue d'une unique couche de molecules amphiphiles a l'interface eau-air. Une transition du premier ordre, observee dans une monocouche d'acide nbd-stearique, revele la coexistence entre une phase cristalline et une phase liquide. Les domaines monocristallins se presentent sous la forme de longs batonnets, parfaitement adaptes aux etudes mecaniques. La premiere etude concerne la rupture de ce solide bidimensionnel. Un cristal maintenu flechi dans le plan de l'eau se rompt apres une duree parfaitement definie par la deformation appliquee au cristal, sans aucun caractere aleatoire perceptible. De plus, a fortes contraintes, un second mode de rupture coexiste avec le precedent : un certain nombre de cristaux cassent instantanement tandis que les autres presentent une rupture differee. La seconde etude s'interesse a la fusion des cristaux en equilibre avec leur phase liquide. Dans notre systeme, la fusion peut etre provoquee par trois processus distincts : deux processus thermodynamiques (rechauffement et decompression) et un processus photochimique. Ce dernier s'est avere du a une reaction photochimique reversible avec l'oxygene de l'air, conduisant a l'abaissement du point de fusion du cristal. Les trois processus de fusion conduisent a des observations similaires, indiquant ainsi l'existence d'un mecanisme commun dans l'initiation de la fusion. Les observations montrent que l'interieur du solide fond bien avant ses bords. De plus, la fusion d'un cristal maintenu deforme a lieu le long d'une ligne ou la contrainte s'annule. Nous suggerons que le mecanisme responsable de ce phenomene est la migration de defauts -dislocations- a l'endroit du cristal non deforme ; ces defauts jouant le role de centres de nucleation de la fusion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 P.
  • Annexes : 80 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.