Transformation in vitro de lymphocytes t humains par le virus d'epstein barr

par CLAIRE MONTPELLIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean Coll.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons montre pour la premiere fois qu'il etait possible de transformer des cellules t peripheriques in vitro par le virus d'epstein-barr ou ebv. Les lignees cellulaires obtenues ont un phenotype de cellules t naives et, bien qu'elles ne produisent pas de cytokines a l'etat constitutif, elles secretent de l'il-2 en reponse a differents mitogenes. Dans ces cellules, seuls les genes ebna1 et lmp1 sont exprimes a partir du genome viral sous forme episomique circulaire. L'etude plus poussee d'une de ces lignees t, la lignee nc5, et des cellules issues d'une tumeur solide induite apres injection de cette lignee a une souris immunodeprimee rag2, les cellules tc, a mis en evidence le caractere clonal des nc5 et des tc. Une etude cytogenetique des clones nc5 et tc a montre dans ces deux types cellulaires deux translocations (t(2;15)(p22;q21) et t(9;12)(q12;p23)) et une deletion (en 10q24). L'etude de l'expression d'un certain nombre de genes connus pour etre la cible d'evenements d'activation cellulaire t ou dependante d'ebv a permis de mettre en evidence une expression de bcl-x#l et du gene de la thioredoxine dans les nc5 et les tc. Enfin, l'analyse de l'activation de complexes transcriptionnels specifiques des cellules t ou connus pour etre actives par ebv (nf-kappab, stat a montre qu'aucun de ces deux types de complexes n'est active de facon constitutive dans les nc5 et les tc alors que la voie nf-kappab est toujours inductible dans ces cellules et est bien activee dans les cellules b du meme donneur transformees par ebv. Ce resultat montre pour la premiere fois un decouplage entre l'expression de l'oncogene viral lmp1 et l'activation du complexe transcriptionnel nf-kappab.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 615 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.