Catalyse de transformation des olefines par les complexes du zirconium et du tungstene en milieux organique et ionique non aqueux

par PATRICIA LAURENT GEROT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de John A. Osborn.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les milieux ioniques non aqueux (autrement appeles sels fondus) sont d'excellents solvants pour la catalyse biphasique : le liquide resultant du melange de chlorure de butyl-1 methyl-3 imidazolium et de chlorure d'aluminium est polaire, aprotique, liquide a temperature ambiante, peu miscible aux hydrocarbures mais il solubilise certains complexes organometalliques. Deux types de complexes ont ete testes dans ces milieux en presence de dichloroethylaluminium : les complexes du zirconium dans le but de preparer des olefines a partir d'ethylene (zrcl#4, zr(obu)#4, zrcl#2(ch#2ph)#4#-#n) et les complexes monoimido du tungstene iv dans le but de dimeriser les olefines. Pour ces deux types de complexes, le principe de la catalyse biphasique est respecte : l'espece active est uniquement localisee dans le sel et non dans la phase organique. Toutefois, une partie du metal est extraite par la phase organique sous forme inactive. Les complexes a base de zirconium sont actifs en oligomerisation de l'ethene en milieu ionique mais la selectivite en olefines est faible. De plus, le toluene a un effet inhibiteur sur ces complexes en milieu ionique. Les complexes monoimido du tungstene vi, dont l'equivalence avec les systemes wcl#6/aniline est demontree, sont actifs en dimerisation de l'ethene en but-1-ene et du propene en dimethyl-2,3 but-1-ene, bien que leur activite soit plus faible que dans les milieux organiques. La variation des ligands arylimido permet d'obtenir une grande gamme d'activite des systemes mais les selectivites restent assez proches. La tentative de caracterisation des differents effets electroniques et steriques de ces ligands s'est averee delicate. Par contre, les essais de caracterisation de l'espece active ont montre qu'il s'agissait du complexe imido de tungstene iv correspondant.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 P.
  • Annexes : 129 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.