Etude d'ions negatifs sur un piege ionique quadripolaire a ionisation interne

par SEBASTIEN GREGOIRE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN CLAUDE TABET.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le piege ionique quadripolaire constitue un appareil d'analyse de grand interet en spectrometrie de masse. Pourtant, dans sa configuration a ionisation interne (les ions sont formes au sein du piege), l'etude des ions negatifs est difficile. L'objet de ce travail est de determiner les problemes rencontres lors d'analyses en mode negatif sur un piege ionique quadripolaire a ionisation interne. En premier lieu, la formation des ions negatifs, par capture electronique, est restreinte en raison de la forte acceleration des electrons par le champ quadripolaire, limitant le nombre d'electrons d'energie thermique necessaire au processus de capture electronique. En outre, le confinement simultane des ions positifs et des ions negatifs perturbe fortement les spectres de masse enregistres. Le potentiel de charge d'espace qui regne au sein du piege (du aux conditions d'ionisation necessaires a l'observation d'ions negatifs) destabilisent les ions positifs de hauts rapports m/z, tandis que les ions negatifs stabilises sont observes. De plus, des pertes de resolution et de decalibration peuvent survenir, dans certains cas, pour les ions negatifs, lorsque ces derniers sont ejectes en presence d'ions positifs de plus hauts rapports m/z. Enfin, les interactions ion/ion limitent l'abondance de ions negatifs au sein du piege. Le dernier point porte sur la detection simultanee des ions positifs et des ions negatifs, qui s'expliquent par la grande energie cinetique des ions ejectes. La comprehension de tous ces phenomenes, detection, formation et confinement simultane, permettra de proposer des solutions possibles aux problemes rencontres pour l'etude des ions negatifs dans les pieges ioniques quadripolaires a ionisation interne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 P.
  • Annexes : 350 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.