Fonctionnalisation des polyoxometallates : synthese et caracterisation de derives polyalkoxo

par RENAUD DELMONT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de PIERRE GOUZERH.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these s'inscrit dans le cadre d'un programme de recherches sur la fonctionnalisation des polyoxometallates et decrit la synthese et la caracterisation de derives obtenus avec des polyols : triols, alditols et aldoses. Trois familles de complexes ont ete obtenues avec les triols du type rc(ch#2oh)#3 (r = ch#3, ch#2oh, no#2 ou nh#2). . Des isopolyoxoalkoxometallates : m#2o#4rc(ch#2o)#3#2#2#-, m#4o#1#0rc(ch#2o)#3#2#2#- (m = mo, w), mo#8o#2#0(ome)#4rc(ch#2o)#3#2#2#- h#2mo#8o#2#4rc(ch#2o)#3#2#4#-, mo#8o#1#8cl#4rc(ch#2o)#3#2#2#- et mo#1#4o#3#6rc(ch#2o)#3#6#6#-. . Des heteropolyoxoalkoxomolybdates a structure d'anderson : xmo#6o#1#8rc(ch#2o)#3#2#3#- (x = mn, fe), h#2xmo#6o#1#8rc(ch#2o)#3#2#2#- (x = ni, zn). . Des derives organometalliques : mn(co)#3 mo#2o#4 rc(ch#2o)#3#2#-, mn(co)#3#2mo#2o#4rc(ch#2o)#3#2, mn(co)#3#2mo#6o#1#6(ome)#2rc(ch#2o)#3#2#2#-. Tous ces complexes ont ete isoles sous forme de sels de tetrabutylammonium et caracterises par rmn #1h et #1#3c en solution. Plusieurs d'entre eux ont fait l'objet d'etudes structurales par diffraction des rx. Trois resultats se degagent de l'analyse des relations structurales entre ces complexes : i) l'incorporation de ligands trialkoxo dans une structure polyoxometallique peut se traduire par la stabilisation de la structure parente en raison de la diminution de la charge globale et de la reduction eventuelle du nombre de ligands oxo terminaux ; ii) les unites compactes tri- et tetrametalliques jouent un role cle dans les processus d'agregation ; iii) il est possible de remplacer un groupe fac-moo#3 ou un groupe fac-moo#2(or)#+ par un groupe fac-mn(co)#3#+ avec retention de la structure. Les alditols et les aldoses forment avec mo(vi) des complexes du type mo#2o#5l#2#- qui ont ete isoles sous forme de sels de tetrabutylammonium et caracterises par rmn multinoyaux en solution et, pour trois d'entre eux, par diffraction x. Les ligands se lient par l'intermediaire de quatre groupes hydroxyle adjacents. La configuration du motif chelatant dicte la geometrie du complexe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 322 P.
  • Annexes : 246 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.