Etude du role des anticorps anti-nucleosome dans la pathogenicite et l'immunogenicite du nucleosome dans le lupus erythemateux dissemine

par ALBAN CABRESPINES

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Ascher.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le lupus erythemateux dissemine (led) est une maladie autoimmune non specifique d'organe caracterisee par la production d'autoanticorps anti-adn et anti-histone parmi lesquels certains ont un role pathogene. L'etude de la cible de ces autoanticorps montre qu'ils reconnaissent l'adn et les histones dans une structure physiologique : le nucleosome. Nous avons cherche a caracteriser le role potentiel du nucleosome, en tant qu'immunogene et antigene cible, dans le developpement du led. Nous montrons la presence d'anticorps anti-nucleosome restreints reconnaissant des determinants conformationnels generes par l'association de l'adn et des histones au sein du nucleosome. Leur apparition precede, chez les souris lupiques mrl-mp +/+ et lpr/lpr, celle des anticorps anti-adn double brin et anti-histone, et leur presence dans les reins leur confere un role potentiellement pathogene. Nous avons caracterise le nucleosome issu de l'apoptose cellulaire. Il presente un profil degrade, et est heterogene lorsqu'il est complexe par differents anticorps anti-nucleosome, suggerant que la specificite fine des anticorps determine sa structure. De plus, nous montrons l'existence de recepteurs specifiques du nucleosome a la surface de differents modeles cellulaires. Ces recepteurs lient et internalisent les nucleosomes (libres ou complexes par des anticorps anti-nucleosome), qui sont ensuite achemines dans des compartiments intracellulaires riches en molecules de classe ii du cmh. Les cellules presentatrices d'antigenes incubees en presence de nucleosomes ou de complexes immuns sont capables d'activer des cellules t cd4#+ issues de souris mrl-mp+/+. Dans l'ensemble, ces donnees mettent en avant le role du nucleosome et des complexes nucleosome/anticorps anti-nucleosome dans le declenchement et/ou l'amplification de la reponse autoimmune, ainsi que dans la pathogenicite de la maladie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 427 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.