Contribution a l'etude d'un plasma cree de facon continue par bombardement electronique et de son melange avec un photo-plasma pulse. Influence des collisions sur les cones de resonance

par EMMANUEL BESUELLE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de ANNE-MARIE POINTU.

Soutenue en 1997

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire de these aborde trois domaines distincts de la physique des plasmas. Dans la premiere partie, nous avons etudie la detente conjointe d'un plasma et d'une vapeur atomique d'uranium dans un evaporateur a bombardement electronique. La temperature et la densite electroniques du plasma ont ete mesurees pour differentes hauteurs par rapport au bain de metal en fusion, grace a une sonde electrostatique. Les resultats experimentaux ont ete compares avec ceux obtenus par une simulation numerique utilisant un code fluide (equations de transport). Les points calcules sont dans les barres d'erreur. Experimentalement, nous constatons qu'il existe deux populations electroniques de temperatures differentes, qui se melangent au cours de la detente. L'etude de l'influence de la densite de neutres sur la temperature electronique est finalement abordee, via un phenomene de relaxation collisionnelle. La seconde partie presente un diagnostic de magneto-plasma alternatif aux sondes de langmuir : le phenomene des cones de resonance. Apres avoir rappele les conditions de propagations des ondes dans un magneto-plasma froid, nous presentons un nouveau calcul du potentiel rayonne par une antenne dans un magneto-plasma collisionnel. Le domaine d'existence des cones de resonance est considerablement reduit du fait des collisions. De plus l'angle au sommet du cone est reduit par ce meme phenomene collisionnel. Les experiences realisees montrent qu'il faut introduire un phenomene de turbulence d'onde pour expliquer la frequence de collisions elevee que nous observons. La troisieme et derniere partie du memoire contribue a l'etude de la detente d'un plasma dans un autre. Nous traitons ce probleme par des codes fluides et un code particle-in-cell (pic). Les familles d'electrons ont localement un mouvement en sens contraire. Nous abordons ensuite le probleme de l'extraction electrostatique de deux plasmas - l'un continu et l'autre pulse. Des phenomenes de deferlement electronique sont alors mis en evidence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 101 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.