Synthèse des cytokines proinflammatoires et expression des molécules d'adhérence par le monocyte/macrophage humain irradié

par Isabelle Pons

Thèse de doctorat en Radiobiologie

Sous la direction de Dominique Dormont.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .

Le président du jury était Yves Goussault.

Le jury était composé de Yves Goussault, Chantal Lafuma, Jacques Bartholeyns, Eric Multon.

Les rapporteurs étaient Chantal Lafuma, Jacques Bartholeyns.


  • Résumé

    Les évènements pathologiques précoces apparaissant après exposition aux rayonnements sont caractérisés essentiellement par l'activation et la sécrétion de substances vasoactives et inflammatoires impliquées dans le déclenchement et l'entretien de la réaction inflammatoire locale et systémique. Certaines de ces réactions peuvent devenir délétères principalement quand leur stimulation est excessive et qu'elle conduit à des réactions secondaires sans régulation appropriée. La persistance de monocytes/macrophages radiorésistants au sein des sites irradies pourrait etre une des causes d'apparition des lésions radio-induites. Nous avons donc étudié, in vitro l'effet de l'irradiation sur l'expression et la sécrétion des cytokines proinflammatoires par le monocyte/macrophage humain. Aucune modulation significative de l'expression des arnm et de la sécrétion du tnf, de l'il-1 et de l'il-6, n'a été détectée, entre 30 mn et 7 jours post-irradiation, pour cinq donneurs sur les sept testes ; en effet, deux donneurs ont présenté une augmentation, respectivement d'un facteur 5 et d'un facteur 14, du niveau d'expression du gène codant l'il-6, 2 h après l'irradiation (10 gy) des monocytes/macrophages différenciés pendant 24 h. De plus, le donneur présentant la plus forte activation du gène de l'il-6, a répondu à l'irradiation par une élévation significative de la sécrétion de tnf, d'il-1 et d'il-6, entre 30 mn et 24 h. Afin d'appréhender le rôle du microenvironnement cellulaire dans l'inflammation radio-induite, nous avons étudié les conséquences d'une costimulation des monocytes/macrophages par l'irradiation et le lps, ainsi que l'exposition des cocultures de monocytes/macrophages et de lymphocytes autologues à l'irradiation dans leur aptitude à moduler la régulation des cytokines proinflammatoires. Les cellules traitées par 1 g/ml de lps ont répondu à l'irradiation par une augmentation d'expression des arnm de l'il-1 et une inhibition d'expression des arnm de l'il-6. En ce qui concerne la sécrétion, les traitements combines par l'irradiation et le lps, ont conduit, dans la majorité des cas, à une inhibition de la réponse, comparativement aux cellules contrôlés traitées par le lps et non irradiées. En présence de lymphocytes autologues, le niveau d'expression des arnm de l'il-6, dans les cellules irradiées, a été augmenté très légèrement à 2 h et fortement à 24 h. L'irradiation- a induit également un accroissement important des secrétions d'il-1 et d'il-6, au même moment, à 24 h. Par ailleurs, l'apparition d'une inflammation radio-induite implique le recrutement précoce des leucocytes au sein des sites lésés. L'extravasation et l'infiltration tissulaire des leucocytes nécessitent l'interaction de la cellule avec son environnement via les molécules d'adhérence. Ainsi, seuls les donneurs présentant une forte proportion de lymphocytes dans les cultures ont répondu à l'irradiation- par une augmentation de la sous-unité 1 (cd29) et une diminution de la sous-unité 2 (cd18) à la surface cellulaire, et ceci quel que soit l'état de différenciation du monocyte/macrophage. Au total, dans notre système expérimental, l'irradiation- in vitro, des monocytes/macrophages a entrainé des modulations d'expression des molécules d'adhérence et de la synthèse des cytokines proinflammatoires, essentiellement en présence de lps ou de lymphocytes autologues. En conséquence, le microenvironnement semblerait être l'un des facteurs majeurs des altérations radio-induites.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 f.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. f. 197-222

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.