Analyse par la méthode des ondelettes du signal ultrasonore rétrodiffusé par des suspensions de particules susceptibles de s'agréger : application à l'agrégation de globules rouges

par Abdelmalek Sennaouie

Thèse de doctorat en Informatique et traitement du signal

Sous la direction de Michel Boynard.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .

Le président du jury était Pierre Peretti.

Le jury était composé de Michel Boynard, Pierre Peretti, Paul Laugier, Jean-François Motsch, Marcel Boiteux, Christine Graffigne.

Les rapporteurs étaient Paul Laugier, Jean-François Motsch.


  • Résumé

    Les techniques échographiques actuelles, utilisées en routine clinique, n'exploitent qu'une partie de l'information, à savoir l'enveloppe du signal radiofréquence. Celui-ci résulte, d'une part, du système d'émission réception ultrasonore et, d'autre part, de l'ensemble des phénomènes mis en jeu lors de l'interaction entre les tissus biologiques et l'onde ultrasonore, dépendant des caractéristiques physiques du milieu. Dans un premier temps, nous avons fait l'inventaire des phénomènes qui participent à la formation du signal ultrasonore rétrodiffusé, y compris le milieu de propagation, afin d'établir la nature du signal ainsi que les limitations imposées par le système. Ensuite, le caractère non-stationnaire du signal ultrasonore rétrodiffusé par les suspensions de globules rouge agrégés nous amène à définir ce qu'est un signal non-stationnaire et a choir une représentation temps-fréquence. On présente ensuite l'analyse multirésolution et les diverses transformées en ondelettes qui ont été développées dans ce travail par rapport à la transformée de Fourier. Enfin nous donnerons les algorithmes de transformées ondelettes rapides d'un vecteur d'échantillons. Les signaux échographiques sont obtenus à partir de suspensions de globules rouges à différents hématocrites artificiellement agrégés en présence de dextran 70 a des concentrations variables ainsi, la transformée en ondelettes du signal ultrasonore permet une meilleure exploitation du signal échographique. Cette description, permet de calculer le coefficient de rétrodiffusion ultrasonore à une échelle locale et de le modéliser pour caractériser les vitesses de croissance des agrégats. La variation de l'énergie instantanée du signal, donnée par la transformée en ondelettes, nous permet d'approcher aussi les cinétiques d'agrégation par les fréquences d'association-dissociation. Par ailleurs, un modèle stochastique du signal ultrasonore rétrodiffusé a été développé. Il permet d'estimer la concentration moyenne en diffuseurs à une échelle locale dans la suspension et de donner leur distribution spatiale dans le volume de mesure. Nous montrons enfin que les réseaux de neurones artificiels bases sur l'utilisation d'ondelettes permettent d'identifier les signaux échographiques et de donner une approche de la forme des agrégats.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-178 p.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. f. 43-49, 84-86, 146-149

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1997-SEN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.