Les représentations sociales de l'informatique à l'école chez quelques acteurs du système éducatif français

par Bouchta El Rharb

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gérard Vergnaud.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .


  • Résumé

    La question de l'informatique prend aujourd'hui la dimension d'un phénomène de civilisation ; elle a et elle aura encore des manifestations sociales, économiques et culturelles qui atteindront chacun de nous dans sa vie quotidienne. En effet, la puissance du traitement de l'information fait de l'informatique l'une des révolutions qui ont le plus marque notre fin de siècle ; son utilisation est devenue nécessaire dans toutes les activités humaines : dans le secteur commercial, industriel, administratif, ainsi que dans les établissements de formation et dans le système éducatif. Dans l'environnement éducatif français, l'informatique est depuis 1985 l'affaire de + tous. C'est pendant la même année que les pouvoirs publics vont présenter les objectifs du plan + informatique pour tous ; qui a jouer un rôle important dans le processus de l'introduction de l'informatique dans l'enseignement. La recherche que nous présentons, et qui porte sur : + les représentations sociales de l'informatique a l'école chez quelques acteurs du système éducatif français ; a pour objectif principal de connaitre et d'analyser les représentations qu'une population d'enseignants se fait de l'informatique dans la société en général et dans l'école en particulier. Nous avons souligné dans l'approche théorique de cette recherche, la diversité de l'utilisation théorique et méthodologique des représentations sociales ; ainsi nous souscrivons à ce que disait Jodelet : + la représentation sociale est une forme de connaissance socialement élaborée et partagée, ayant une visée pratique et concourant à la construction d'une réalité commune à un ensemble social. Les résultats de l'enquête que nous avons menée auprès des enseignants révèle trois typologies de représentation de l'informatique : une + ouverte ; expliquée par l'image et l'attitude favorables à l'informatisation de la société et de l'école chez les enseignants les plus jeunes qui enseignent les disciplines scientifiques ; une représentation + fermée ; qui s'explique par le rejet de l'informatique chez les enseignants les plus âgées qui enseignent les disciplines littéraires ; une dernière représentation de l'informatique plutôt favorable chez les enseignant du primaire qui sont pluridisciplinaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (455 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 317-328

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6705
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.