Application du stéréotype dans les jugements individuels : effets de la familiarité et de la variabilité perçue du groupe

par Patrick Scharnitzky

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Anne-Marie De La Haye.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'utilisation du stéréotype dans les jugements individuels dépend de la nature de l'information disponible à propos de la personne jugée. Un stéréotype est davantage applique dans le jugement d'une personne typique du groupe car elle possède les traits généralement associes a sa catégorie d'appartenance. Notre thèse se situe précisément dans le paradigme de l'utilisation du stéréotype dans le jugement d'une personne atypique d'un groupe. A cet égard, deux variables ont été testées : la familiarité et la variabilité perçue du hors-groupe. Cinq expériences ont été réalisées. Même si le paradigme général est reste constant, des variantes ont été testées. Le stéréotype était naturel ou artificiel, le niveau de familiarité et de variabilité perçue était provoque ou invoque. Les résultats montrent des effets contrastes. L'effet de la familiarité sur la stéréotypie du jugement a été mis en évidence de façon systématique et ce sur un stéréotype naturel ou artificiel. Les sujets les plus familiers d'un hors-groupe formulent un jugement plus individualise d'une personne contredisant le stéréotype préexistant. En revanche, les résultats concernant l'effet de la variabilité perçue sont moins univoques. Même si dans les trois études sur ce thème, les résultats sont encourageants et traduisent le même pattern, ils ne mettent pas en évidence un effet systématique de la variabilité perçue du groupe sur la stéréotypie du jugement. Une perception hétérogène produit tendanciellement un jugement moins stéréotype mais l'absence d'interaction significative entre typicité de la cible et niveau de variabilité perçue ne permet pas une formalisation théorique de ce mécanisme. Le champ théorique est très ouvert pour des investigations futures. Les deux variables étudiées dans cette thèse offrent des possibilités multiples dans le paradigme qui est le nôtre. Nous espérons vivement donner une suite aux études déjà réalisées.

  • Titre traduit

    Stereotype use in individual judgments : effects of familiarity and group perceived variability


  • Résumé

    Stereotype use in individual judgments depends on the kind of available information about the target. This dimension is crucial in studies on social judgments stereotypicality. Stereotype is more likely applied in a typical outgroup member judgment. This thesis concerned the stereotype use on atypical outgroup member judgment paradigm. Two variables have been studied : the familiarity and the outgroup perceived variability. Concerning the familiarity, our hypothesis is that an increased level of familiarity leads to a less stereotyped judgment of an atypical outgroup member. Concerning the eprceived variability, our prediction is that the more the group is heterogeneous, the more the outgroup atypical member judgment is individuated. Five experiments have been run, three in the united states and two in france. Even if the general paradigm is stable, some variables have been differently operationnalized. Stereotype could be natural of artificial, familiarity and perceived variability could be natural or manipulated. Results are mixed. The familiarity effect on judgment stereotypicality has been systematicaly shown so that judgement of the more familiar subjects with an outgroup is more individuated toward an atypical outgroup member. On the contrary, results concerned perceived variability are less straightforward. Even if results are congruent over all studies, effects are never significant enough to be interpreted systematicaly. An heterogeneous perception of an outgroup leads descriptively to a more individuated judgement of an atypical outgroup member. Netherless, the lack of interaction between target typicality and perceived variability level does not permit a theoritical extension on the mecanism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211-[31] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 197-211

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6780
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.