Télévision et conscience

par Luiz Claudio Martino

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .


  • Résumé

    Qu'est-ce que la télévision ? Cette question constitue l'axe de notre réflexion. Nous essayons de lui donner réponse de trois façons différentes, chacune d'elles correspondant à une partie de ce travail : le savoir, le media, la société. La première partie s'occupe des questions épistémologiques, elle vise notamment à définir l'objet d'étude - dont l'absence jusqu'à nos jours constitue une véritable lacune dans les discours sur la télévision, y compris dans les études spécialisées. Outre la vision naturalisant qui empêche la prise de recul par rapport à l'expérience ordinaire, la définition de la télévision comme objet d'étude se heurte au déterminisme technologique et au déterminisme sociologique : le premier exagère le pouvoir des medias et prétend que la télévision est la + cause ; de certains phénomènes sociaux ; le second, en revanche, abstrait complètement le media et se concentre sur les questions idéologiques du message. La définition de l'objet met en évidence à la fois l'aspect technique et l'aspect social de la télévision. A partir de là, deux développements parallèles se présentent : l'analyse de la dimension virtuelle ouverte par l'expérience médiatique et l'investigation des conditions qui ont permis l'expansion de cette expérience comme pratique sociale. Ces développements correspondent à la deuxième et a la troisième partie du travail, ou nous abordons la spécificité des medias dans l'univers de la technique, la signification de la télévision dans l'ensemble de l'évolution des medias, ainsi que la télévision comme formation de compromis entre le travail et le loisir. Ces deux démarches développent, chacune a sa façon, la thèse que la télévision est une simulation de la conscience. Cette formulation commune est due justement à notre préoccupation de ne pas perdre de vue l'unité de l'objet, en laissant un écart infranchissable entre ces deux registres de la télévision. Bref, il s'agit là de ce que l'on pourrait fixer comme l'objectif du présent travail : montrer la correspondance entre l'expression technique de la télévision et l'organisation sociale sous-jacente a la pratique de la télespectation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 458-466. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6744
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.