L'apprentissage de la lecture chez les enfants aveugles : difficultés et évolution des compétences

par Nathalie Lewi-Dumont

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Frédéric François.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .


  • Résumé

    Première partie : synthèse bibliographique. Développement de l'enfant aveugle (en particulier le langage). Le braille et ses modalités de lecture. Deuxième partie : analyse d'un corpus de 4 enfants aveugles enregistres régulièrement (15 ponctuellement) pendant 2 à 4 ans à partir de la première année d'école élémentaire, en classe ou, le plus souvent, en situation duelle. Situations de scolarisation et démarches d'apprentissage différaient (inspirées de celles des voyants ou purement syllabiques). L'expérience de l'écrit au niveau conceptuel et matériel : les enfants totalement aveugles en ont une expérience restreinte, le braille n'appartenant pas à leur environnement naturel. Ce code implique aussi des limitations au moment de la découverte du document : difficulté d'évaluer sa taille, donc sa nature, absence de dessins en relief ou difficultés à les interpréter s'ils existent, problèmes de l'appréhension générale de la page, en particulier des mouvements manuels. Modalités d'identification des mots : les enfants ayant appris avec une méthode partant de mots entiers ne peuvent les identifier avec certitude quand ils n'en connaissent pas tous les caractères. L'apprentissage systématique des caractères braille est un passage obligé, il est plus difficile qu'en noir puisque le braille comporte plus de signes et que de nombreux caractères sont confondus. Par rapport à la correspondance graphophonemique, les enfants rencontrent le même type de difficultés que les voyants. Les capacités de compréhension : elles sont analysées au niveau global par rapport à des consignes variées, puis en fonction des taches : lecture de mots (chasses à l'intrus), de textes courts (devinettes) ou plus longs de types différents, reformulation de textes lus. A partir des difficultés des enfants et des différences individuelles, les conclusions concernent les organisations pédagogique (choix des méthodes) et institutionnelle (incitations à la lecture, modalités de l'aide aux enfants). .

  • Titre traduit

    Learning to read with blind children : difficulties and evolution of skills


  • Résumé

    First part: bibliographical synthesis. The development of the blind child (particularly language). Braille and its reading. Second part : analysis of a corpus from 4 blind children regularly taperecorded (15 other children more occasionally) during 2 to 4 years from first grade, in the classroom or, more often, alone with the researcher. Schooling situations and teaching approaches were different (inspired from print teaching or purely syllabical). In France, only braille grade 1 is taught in the first years of school. Reading experience in a conceptual and material point of view : totally blind children have a restricted experience of written matter, braille does not belong to their natural environment. This code implies, too, limitations while they discover the document itself : problems in evaluating its size, then its nature, lacking of raised pictures or difficulties to interpret them if they exist, problems of general apprehension of the page, particularly hand movements. Word identification: children learning with the whole word method cannot identify them surely when they don't know all their characters. Systematic learning of braille characters is required, which is more difficult than in print since braille has more characters and many are confused. As grapho-phonemic correspondance is concerned, blind children have the same type of difficulties as seeing children. Understanding abilities : they are analysed at a general level, in relation to various inputs, then with regard to different tasks : word reading (like finding the odd one in a list), short texts (like guessing games) or longer texts of varied types, relation of texts read before. From the difficulties of the studied children and their individual differences, conclusions deal with pedagogical and institutional organization (choices of methods, incentive to literacy, means of helping blind children).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

L' apprentissage de la lecture chez les enfants aveugles : difficultés et évolution des compétences


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1131 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 962-995 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371.91 LEW 1
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371.91 LEW 2
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Accessible pour le PEB
  • Cote : WS 105.5 HAN
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6740
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : L' apprentissage de la lecture chez les enfants aveugles : difficultés et évolution des compétences
  • Détails : 2 vol. (998 p.)
  • ISBN : 2-284-01261-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [962]-995. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?