La segmentation et la recontextualisation dans la compréhension de textes narratifs longs : approche intégratrice de l'activité de compréhension

par Maria Sfyroera

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gérard Vergnaud.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .


  • Résumé

    La plupart de travaux concernant la compréhension de textes narratifs ont été effectués à partir de textes courts, construits de manière ad hoc et ont étudié de manière cloisonnée chacun des processus impliques dans cette activité. Le but de cette thèse est de contribuer à l'analyse et à la mise en commun d'un ensemble de processus impliques dans la compréhension d'un texte narratif long, "naturel" et structurellement complexe. 65 enfants (8-11ans) ont produit un résumé après avoir lu le texte propose et ont répondu a dix questions écrites et a un questionnaire de type métacognitif. Les résumés des enfants ont été analyses à l'aide de des deux axes: le premier concerne les observables des schèmes de segmentation (construction de la macrostructure, gestion de l'importance relative des séquences thématiques et reprise des histoires emboitées), tandis que le deuxième concerne les observables des schèmes de contextualisation (construction des relations entre unités reprises, importation d'éléments extérieurs et construction d'yperthemes). La mise en relation de ces schèmes a été effectuée à l'aide des analyses factorielles. Les principaux résultats de cette analyse sont les suivants: 1) un grand nombre de "patterns de fonctionnement" est à remarquer: la coordination de ces deux opérations varie en allant de leur mise en œuvre séquentielle jusqu'à leur interaction complète, 2) les modèles classiques de compréhension ne tiennent pas en compte cette diversité des conduites 3) les schèmes de segmentation et de recontextualisation jouent un rôle complémentaire et compensateur, 4) l'ordre de l'acquisition de ces schèmes n'est pas le même pour tous les enfants, ce qui explique les différences inter-individuelles, 5) la longueur du texte influence beaucoup plus la recontextualisation que la segmentation, 6) le contenu du texte joue un rôle très important dans l'étude de la compréhension, 7) les rapports entre métacognition et niveau de compréhension sont très étroits.

  • Titre traduit

    Segmentation and recontextualisation processes involved in the comprehension of long narratives : toward an integrative approach


  • Résumé

    Considerable work in recent years has been devoted to the comprehension of narratives and has illuminated in depth the processes involved in the construction of mental representation of a narrative. However, the vast majority of the experiments has focused on short, ad hoc structured narratives and has studied separately the different comprehension processes. The main goal of this thesis is to study the coordination of cognitive processes involved in the comprehension of a long, "natural" and complex structured narrative. 65 students (8-11 year old) have been asked first to write down the summary of the text, second to answer to 10 probe questions about it and then to answer metacognitive questions. Childern's productions are analysed in two ways. First, a comparative analysis with the given narrative examined the quantity and the nature of semantic units of different levels retained by children in their summaries (segmentation). Then, a second analysis identified the relations by means of which students try to integrate the retained units into a coherent whole and located other content elements which ensure the summaries' coherence (restructuration). Factor analysis examined the coordination of the two processes and their effectiveness in different tasks. Results showed that: 1) there is a great number of processing patterns ranging from serial to interactive processing. 2) strictly preconstructed comprehension models cannot take into account this diversity, 3) of the segmentation and recontextualisation schemata several have a complementary or compensatory role, 4) the construction of this schemata does not take place in stages that are clearly delineated and defined, 5) the length of the text influences more recontextualization than segmentation, 6) the content of the text plays a very important role in comprehension analysis, 7) this analysis can contribute to the teaching methods of comprehension.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (409, 69 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Tome B, 53-69 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.