Mise en évidence d'un transport bi-directionnel d'histamine dans les progéniteurs hématopoïétiques murins

par Stéphane Corbel

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la matière

Sous la direction de Michel Dy.

Soutenue en 1997

à Paris 5 .

Le président du jury était Yves Goussault.

Le jury était composé de Michel Dy, Yves Goussault, Monique Garbarg, Bernard David, Vincent Praloran.

Les rapporteurs étaient Monique Garbarg, Bernard David.


  • Résumé

    L'histamine, un médiateur forme après décarboxylation de l'histidine par une enzyme l'histidine décarboxylase (HDC), est produite par différents types cellulaires du système immunitaire ou nerveux. Sa qualité d'agent immunomodulateur et de neurotransmetteur est clairement démontrée. Son rôle dans les phénomènes de prolifération et différenciation cellulaires est également suggéré par de nombreux faits expérimentaux. L'histamine pourrait aussi être impliquée dans l'hématopoïèse, et quelques arguments sont en faveur de cette possibilité. Ainsi, dans le laboratoire, nous avons montré une production importante d'histamine par les cellules hématopoïétiques en réponse à divers stimuli. Cette histamine endogène est indispensable à la mise en cycle des cellules immatures de la moelle osseuse stimulées par l'il-3. Au cours de cette thèse, nous avons mis en évidence un système bidirectionnel d'entrée et de sortie d'histamine dans les progeniteurs hématopoïétiques. Ce transport est inhibe spécifiquement par les antagonistes des récepteurs h#3 de l'histamine, dont un représentant, le iodoproxyfan, disponible sous sa forme radio marquée, est un ligand typique et efficace. Toutefois, nous avons montré que le mécanisme de captage d'histamine n'implique pas une fixation sur ces récepteurs h#3, et est dépendant des échanges ioniques. Le blocage de la libération d'histamine produite en réponse à l'il-3 par les inhibiteurs du transport bidirectionnel, s'accompagne d'une augmentation du contenu intracellulaire. Cet accroissement du taux d'histamine intracellulaire ne résulte pas d'une accumulation totale de l'histamine non libérée. La production globale d'histamine est en fait atténuée en présence de ces antagonistes et cette diminution s'observe tant au niveau de la protéine HDC, dont l'activité est altérée, qu'au niveau de l'expression du gène, codant cette enzyme, qui est réduite. Nos résultats suggèrent que ces modifications seraient consécutives à l'augmentation de la concentration intracellulaire d'histamine. L'existence d'un rétrocontrôle de la synthèse d'histamine permet d'envisager une nouvelle approche quant aux processus qui régissent la production de cette amine dans différents tissus. De plus, outre l'histamine, les mêmes progeniteurs hématopoïétiques produisent également de l'il-4 et de l'il-6. Des résultats préliminaires montrent qu'une forte concentration intracellulaire en histamine modifie la synthèse de ces cytokines. Ils suggèrent que l'histamine pourrait prendre une part importante dans le contrôle de l'hématopoïèse et de l'immunité dont ces cytokines sont des intermédiaires influents.

  • Titre traduit

    Evidence for a bidirectional histamine transport system in murine hematopoietic progenitors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 f.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. f. 160-184

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.