Pierre-Adrien Pâris architecte (1745-1819) ou l'archéologie malgré soi

par Pierre Pinon

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Pierre-Adrien Pâris, né et mort à Besançon (1745-1819), a mené une carrière d'architecte et d'archéologue très particulière. Comme architecte, il a d'abord suivi un parcours brillant l'amenant à cumuler les "places" : premier dessinateur des menus-plaisirs, membre de l'Académie d'architecture, architecte de l'Académie de musique, architecte des économats. Si la Révolution y a mis un terme, ce n'est pas seulement par la force des circonstances, mais parce qu'il a choisi de ne plus habiter à Paris et de ne plus construire après la mort du roi, en janvier 1792. Durant les 18 années de sa courte carrière, il a tout de même édifié ou aménagé une cinquantaine de bâtiments, sans compter les architectures de fêtes et les décors d'opéras qui ont fait sa renommée. Comme archéologue, malgré lui, car il a opéré en architecte, en opposition à la démarche des "antiquaires", il a consacré une quinzaine d'années de sa vie, notamment après 1806, à étudier les monuments antiques de Rome. Nouveau Desgodetz, il a dessiné, mesuré, analysé, interprété l'architecture romaine, selon une démarche concrète et critique. Paradoxalement, la part la plus originale de sa théorie de l'architecture est d'avoir mis en garde contre l'abus des modèles antiques.

  • Titre traduit

    Pierre-Adrien Pâris, architect (1745-1819)


  • Résumé

    Pierre-Adrien Pâris was born in Besancon in 1745 where he died in 1819. He had a most unusual career, being both an architect and an archaeologist. As was a brilliant architect and held concurrently a number of high offices including the menus-plaisirs. He was also a member of the architectural academy, architect for the musical academy and of the "economats". If his career ended with the revolution, it was not only due to circumstances: in fact he elected to leave Paris never to return, refused to build anything after the king's death, in January 1792. However, during the eighteen years he built or redesigned about fifty buildings. As an archeologist he devoted about fifteen years of his life, in particular from 1806, to studying the ancient monuments of Rome. His approach differed entirely from that of an antique dealers in that he drew, measured, analyzed and interpreted roman architecture using the critical and pragmatic methods of Desgodetz. Paradoxically, his most original contribution to architectural theory consisted in condemning the abuse of antique models.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française de Rome à Rome

Pierre-Adrien Pâris, 1745-1819, architecte, et les monuments antiques de Rome et de la Campanie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2660 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 161 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4055
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2257

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française de Rome à Rome

Informations

  • Sous le titre : Pierre-Adrien Pâris, 1745-1819, architecte, et les monuments antiques de Rome et de la Campanie
  • Dans la collection : Collection de l'École française de Rome , 378 , 0223-5099
  • Détails : 1 vol. (446 p.-[44] p. de pl.)
  • Notes : Sommaire.
  • ISBN : 978-2-7283-0664-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [417]-420. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.