Le courant mystique dans l'Italie des Lumières (1687-1796)

par Philippe Castagnetti

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yves-Marie Bercé.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le développement du quiétisme en Italie au XVIIe siècle aboutit en 1687 à la condamnation de Miguel Molinos, mais n'entraine pas de crépuscule des mystiques. Jusqu'au deuxième tiers du XVIIIe siècle, l'Église, soucieuse de reprendre en main les fidèles, éteint les derniers foyers quiétistes (Sicile, Marches, Naples, Vénétie, Lombardie. . . ) voire utilise l'accusation de quiétisme pour rétablir la discipline morale et doctrinale dans le clergé, tandis que la << science des saints >> laisse peu à peu la place à l'ascético-mystique (Scaramelli). Malgré un climat de suspicion, les écrits mystiques, pour l'essentiel œuvres de moniales isolées, continuent à être produits et à circuler, grâce à l'existence de réseaux plus ou moins informels d'amis et de protecteurs. Avec l'expérience de Paul de la Croix, fondateur de l'ordre des passionistes, la mystique recouvre une certaine légitimité sociale en se voyant associée a une exigence missionnaire devenue plus urgente avec les progrès de Villuminismo. Parvenu à se créer un puissant réseau de soutiens à la curie, le fondateur élabore un projet réconciliant aspiration à l'union transformante et service de l'Eglise militante, et met sa jeune congrégation d'actifs-contemplatifs au service de l'évangélisation des campagnes de Toscane et du nord des états de l'Église.

  • Titre traduit

    The mystical trend in the Italian age of Enlightenment (1687-1796)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 693 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 395 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4172

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1856
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.