Le despotisme du gout. Debats sur le modele tragique allemand en france, 1797-1814

par Bernard Franco

Thèse de doctorat en Théâtre

Sous la direction de Yves Chevrel.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Apres l'echec du modele shakespearien au xviiie siecle, le systeme tragique francais cherche de nouvelles voies pour se renouveler. La reception en france de la critique de lessing, l'entreprise du nouveau theatre allemand, la place de schiller dans les adaptations melodramatiques avaient amorce un mouvement. L'emigration l'amplifie par une connaissance approfondie de la culture allemande, et des journaux d'emigres, surtout a partir de 1797, favorisent la diffusion de la litterature allemande en france. Dans ce contexte, le role de mme de stael, et, autour d'elle, du groupe de coppet, est fondamental. Le debat esthetique prend alors une dimension politique (de l'allemagne n'a pu paraitre en france qu'en 1814) et la critique de l'empire, defendant la tragedie classique, rejette tout modele etranger. Contre l'argument du gout defendu par la critique neo-classique, le groupe de coppet introduit, par l'apport d'a. W. Schlegel, les concepts de la critique romantique allemande : le genie createur est oppose a l'imitation de modeles anachroniques, et la critique, qui ne doit pas en rester a l'analyse exterieure des formes mais rechercher le centre vital de l'oeuvre, est elle-meme erigee en creation. C'est dans ce contexte que doit se comprendre le passage des theories aux realisations : les adaptations de pieces allemandes, mises a l'epreuve des theories, sont cependant decevantes. Marquees par la presence du schema classique ou melodramatique, elles presentent un decalage considerable par rapport aux conceptions dramatiques dont elles sont issues.

  • Titre traduit

    Despotism of taste. Debates surrounding the german tragic model in france, 1797-1814


  • Résumé

    After the failure of the shakespearian model in the eighteenth century, the french tragic system looks for new means of self-renewal. The reception in france of the criticism of lessing, the nouveau theatre allemand project, schiller's place in the melodramatic adaptations had triggered a trend. Emigration amplifies this movement by enabling a thorough awareness of german culture, and the expatriates' periodicals, especially from 1797 onwards, encourage the diffusion of german literature in france. In this context, the role of mme de stael and the coppet group is fundamental. The aesthetical debate then acquires a political dimension (de l'allemagne could only be published in france in 1814) and empire criticism, which defends classical tragedy, rejects all foreign models. Against the argument of taste defended by neo-classical criticism, the coppet group, inspired by a. W. Schlegel, introduces the concepts of german romantic criticism: the creative genius is set against the imitation of anachronistic models, and criticism, which must go beyond the superficial analysis of form and discover the living centre of the work, is itself set up as creation. It is in this context that the passage from theory to realization must be understood: the adaptations of german plays, testing-ground for the theories, are however disappointing. Bearing the mark of the classical or melodramatic scheme, they present a considerable discrepancy with regard to the dramatical conceptions of which they are the fruit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 1482 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 900 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3966

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.