Frontin, Stratagèmes (I-II) : texte, traduction, commentaire

par Thierry Vernet

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Hubert Zehnacker.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Frontin (v. 35-v. 104) fut l'un des hommes les plus éminents du régime sous Domitien, Nerva, et Trajan. C'est aussi l'auteur d'ouvrages techniques parmi lesquels nous sont parvenus Les aqueducs de la ville de Rome, des fragments de Géométrie cadastrale et Les stratagèmes (Strategemata). Dans tous ces domaines, il a fait figure de pionnier et de maitre. Les stratagemes (quatre livres dont le dernier n'est peut-être pas de Frontin) ont été écrits entre 83 et 96. Il s'agit d'un recueil d'exemples de ruses de guerre tirées de l'histoire militaire (grecque, romaine, carthaginoise, perse. . . ). Les livres 1 à 3 rassemblent plus de quatre cents courtes anecdotes au style simple et concis et à la structure stéréotypée. Frontin ne cite pas ses sources mais on identifie Tite-Live parmi les principales. Il utilise aussi César, Salluste, les historiens grecs etc. , sans doute aussi des recueils d'exempla déjà constitués. L'ouvrage est organisé selon un plan très précis. Le premier livre regroupe les stratagèmes utiles avant la bataille, le second ceux qui le sont pendant et après le combat. Le troisième livre est consacré à la poliorcétique. Les exemples sont classes par type de ruse. L'auteur a voulu réaliser une œuvre utilitaire, destinée à former les généraux à la stratégie, sous toutes ses formes. Le travail d’édition repose sur huit manuscrits antérieurs au XIIe siècle et trois manuscrits plus récents, à partir d'une collation nouvelle. Le texte a été débarrassé de corrections inutiles. Il s'agit de la première édition critique en France et de la première traduction française depuis celle de Th. Baudement vers 1850 (collection Nisard), souvent éloignée du texte. Une introduction générale étudie la place de Frontin et des stratagèmes dans la littérature. Le commentaire envisage l'œuvre dans son ensemble (enjeux, portée, méthode suivie, buts recherchés) puis situe et explique chaque exemple du premier livre dans une perspective historique et littéraire.

  • Titre traduit

    Frontinus, Stratagems (I-II) : text, (French) translation, commentary


  • Résumé

    Frontinus (ca 35 -ca 104), one of the most distinguished men of the regime under Domitian, Nerva and Trajan, was the author of technical treatises: the aqueducts of Rome, some fragments of his surveying writings and the stratagems (strategemata) have come down to us. The first three books of the stratagems (maybe the fourth one is not authentic) were written between 83 and 96 ad. This work is a collection of examples of military trickery taken from warfare history of Rome, Greece, Persia, Carthage. . . Books 1 to 3 contain more than four hundred short anecdotes written in a bald and concise style. Frontinus doesn't mention his sources but Livy appears to be the main one. He also used Caesar, Sallust, Greek historians etc. . . And other collections of examples. In the first book are gathered stratagems useful before battle, in the second one, examples useful during and after the engagement. The third book deals with the siege of towns. Examples are classified according to the different kinds of stratagems and situations. Thus the author intended to help generals who want to acquire training in strategy. The edition of the text is based on a new collation of the most important manuscripts: eight from IXth to XIIith century plus three more recent. This is the first critical edition in France and the first French translation since Baudement's often unreliable translation for the collection Nisard (1849). A general introduction defines the place of Frontinus and his stratagems in literature. The commentary looks into the significance of the work (implications, method, aims. . . ) and explains in detail each example of the first book from a literary and a historical point of view.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (671 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 325 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de Philosophie - Lettres anciennes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE VER 206
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4272

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.