Ernst Weiss, romancier des origines

par Isabelle Pagnon-Somé

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Marie Valentin.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ernst Weiss, né en 1882 à Brünn dans l'empire austro-hongrois, demeure aujourd'hui encore un écrivain méconnu et oublié, bien que la majeure partie de son œuvre ait été publiée en 1982 aux éditions Suhrkamp. Pourtant, ce romancier qui a fait des études de médecine à Vienne, au moment où la ville battait au rythme des découvertes de Freud, a laissé une œuvre romanesque profondément originale. En effet, E. Weiss a compris au fil des lignes qu'il existait une parenté essentielle entre romanesque et fantasme et que l'écriture romanesque pouvait être analytique. Le but du présent travail de recherche est d'aborder, selon le vœu de l'écrivain, son œuvre comme un " tout organique ", et d'en découvrir les lois. Dans la mesure où Weiss était convaincu qu'élaboration littéraire et élaboration inconsciente sont étroitement imbriquées, la lecture psychanalytique nous a semblé être la plus appropriée pour étudier ses romans et percer le secret de son acte créateur. Cette approche permet en effet de mettre en lumière la particularité d'Ernst Weiss, romancier des origines. En 1923, il tente, bien avant que ce genre n'apparaisse officiellement dans l'histoire de la littérature, un premier essai de roman analytique en laissant son inconscient guider sa plume : il remonte ainsi aux sources de sa vie psychique. . . Et de sa création romanesque! Il s'efforce ensuite de trouver un style romanesque qui lui serait propre et lui permettrait de faire évoluer son " autre je " dans l'écriture. En s'appuyant sur les acquis de la psychanalyse, il donne un souffle nouveau à un genre romanesque qui avait perdu son sens: la forme romanesque d’Ernst Weiss est celle du roman de formation auto analytique, expérience littéraire unique et avant-gardiste avec laquelle l'écrivain apporte une réponse essentielle à la crise du roman.

  • Titre traduit

    Ernst Weiss, novelist of the origins


  • Résumé

    Born in 1882 at Brunn, in the Austro-Hungarian empire, Ernst Weiss is still a forgotten writer nowadays, though most of his works were published in 1982 by the Suhrkamp editions. Nevertheless this novelist who studied medicine in Vienna when the city's pulse beat to the tempo of Freud’s discoveries, left behind him a remarkably personal literary creation. Indeed, Ernst Weiss understood that this was a fundamental link between writing and phantasms, and that writing a novel could be a form of analysis. The goal of this research is to follow the recommendation of the author and consider his work as an "organic whole" the laws of which can be considered. Inasmuch as Weiss believed that literary and unconscious creation were closely entwined, a psycho-analytical reading has seemed most appropriate in order to study these novels and reach the secret of their act of creation. This approach highlights Weiss' particular role as a novelist of the origins. In 1923, long before this trend appeared officially in literary history, he first attempted an analytical novel, letting his unconscious guide his pen. Thus he went back to the source of his psychic life, and of his literary creation as well. He then sought to find his own personal style, enabling him to move his "other-ego" in writing. With the help of psycho-analysis, he gave a new start to a type of novel which had lost its meaning: the form of Weiss' novels is that of the self-analytical formation novel, a unique literary and avant-garde experiment which bears the author's answer to the crisis of the novel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 895 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 200 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3991

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3707
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5527
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6545
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.