Denys d'Halicarnasse, les Antiquités romaines : édition critique, traduction et commentaire du livre VIII

par Nicole Haffner Monleau et Denys d'Halicarnasse

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jacques Jouanna.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail de recherches est consacré au livre VIII des Antiquités romaines de Denys d'Halicarnasse, qui porte sur la période de l'histoire romaine allant de 489 av. J. -C. (arrivée de Coriolan, exilé, à Antium, ville mère des Volsques) à 481 av. J. -C. (campagne contre Véies). Il se compose de trois parties principales, une introduction synthétique (avec étude littéraire et histoire du texte), l'établissement et la traduction du livre VIII, et un commentaire analytique. Dans sa première subdivision, l'introduction étudie la composition du livre VIII sous forme de plan, elle examine distribution, rôle et sources des discours, puis s'attache aux deux grands épisodes : à propos de la geste de Coriolan, elle recense sources, variantes, et interprétations modernes de l'épisode, avant de s'intéresser au double jeu de retournements entre Volsques et romains, et de cerner le portrait complexe de Fortuna qui se dégage de l'épisode; à propos du projet de loi agraire de Sp. Cassius, elle récapitule sources et variantes, et démasque le vêtement gracquien du récit. Enfin, elle souligne l'unité du livre, obtenue grâce à un thème leitmotiv (le pouvoir des romains de surmonter leurs dissensions dans le respect de la justice), à la mission de "paideia" assumée par l'histoire, et aux analogies entre les figures de Coriolan et de Sp. Cassius. Dans sa deuxième subdivision, l'introduction présente la liste des manuscrits contenant le livre viii, s'interroge sur la tradition indirecte, les éditions imprimées et les traductions marquantes et propose, grâce à une collation des manuscrits qui prend notamment en compte le vaticanus gr. 1300 jusqu'alors négligé, un classement des vetustiores et des recentiores résumé dans un stemma. Vient ensuite un établissement du texte du livre VIII, avec apparat critique en fascicule séparé, puis la traduction, et enfin un commentaire analytique linéaire (avec bibliographie), philologique, historique et littéraire, aussi exhaustif que possible.

  • Titre traduit

    Dionysius of Halicarnassus, Roman antiquities : critical edition, translation and commentary of book VIII


  • Résumé

    This research work is concerned with the historical narrative in Dionysius of Halicarnassus, roman antiquities, book viii; this book deals with the history of early Rome and covers a short period, from 489 bc (Coriolanus, condemned to banishment, went to Antium, the most important city of the Volscians), to 481 bc (Rome attacks Veies). The research work consists of three main parts, a synthetic introduction (including literary commentary and story of the text), the drawing up and the translation of book VIII, and an analytic commentary. The introduction first gives an outline of the contents of book VIII; distribution, purpose and sources of the speeches will be examined. Then each of the chief episodes will be more specifically dealt with. Concerning Coriolanus ‘deeds, the sources, the other different accounts, and the main modern interpretations will be studied. Then it will be exposed how it looks as if romans and Volscian’s were mutually exchanging their qualities and failings, because of Coriolanus' influence; and how complex seems to be the portrayal of Fortuna in the story. Regarding sp. Cassius' law proposal on land distribution, after studying the sources and the other accounts, the "gracchian clothes" will be emphasized. Finally the unity of book viii will be underlined: it derives from a leitmotiv (the power of the romans to overcome their dissensions without bloodshed), from the mission of 'paideia" assumed by history, and from the analogies between the characters of Coriolanus and Cassius. In a second part, the introduction details the list of manuscripts which contain book viii, reviews indirect tradition, earlier editions and translations, and suggests a classification of vetustiores and recentiores (including the vaticanus gr. 1300, ignored by the earlier editions) and a stemma. Then follow the text (with separate critical apparatus), the translation, and a detailed commentary (with bibliography) philological as well as historical and literary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 7 vol., 1162 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 223 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4114
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 481

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6613
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.