Poetisation de l'espace et identite dans l'oeuvre poetique de seamus heaney jusqu'en 1987

par JESSICA STEPHENS

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de MONIQUE LOJKINE.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Dans la poesie de seamus heaney, comme souvent dans la litterature irlandaise, le sentiment d'identite est etroitement lie aux lieux geographiques. Toutefois lorsque le poete evoque sa contre natale ou bien glanmore, en republique d'irlande, ou il possede un cottage, son travail d'ecriture est necessairement tributaire de son imaginaire; c'est en ce sens que l'espace est poetise. Cependant l'oeuvre du poete temoigne aussi d'un travail d'amenagement de son espace personnel, social et affectif. . . Sa quete d'identite est donc etroitement liee a ces conceptions theoriques de l'espace qu'il transpose par le biais d'equivalents, des metaphores spatiales ou bien un espace symbolique. L'oeuvre du poete, a la fois autobiographique et a portee universelle, s'articule autour de la quete de l'identite. En effet, dans ses ecrits critiques, heaney definit son entreprise de diverses manieres; il parle d'une "definition de soi"1, il evoque la notion d'integrite2 dans le sens premier du terme ("wholeness"), ou bien fait appel au processus d'individuation3. Notre travail consiste donc a examiner comment cette recherche d'identite - qui est parfois fructueuse et qui, parfois, subit des revers - s'ancre dans l'espace et dans les elaborations topographiques.


  • Résumé

    In seamus heaney's poetry, as often in irish literature, the sense of identity is linked to the sense of place. When the poet depicts mossbawn, the family farm where he spent his childhood, or his cottage in glanmore, his various descriptions are necessarily influenced by his imagination; he therefore poeticizes space. However, throughout his work, seamus heaney also broaches more theoretical conceptions of space; that is to say he also poeticizes his own personal space, or his relationships to others, thanks to spatial metaphors. His work revolves around the notion of identity which he defines in several ways; in preoccupations, he talks of the "definition of the self" (136-37), or in the government of the tongue he refers to jung's theory on indivduation (107). Thus we have tried to study this search for identity -which, sometimes, suffers setbacks- in relation to space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 454 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 278 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.