Étude de l'aspect en Berbère, le cas du kabyle

par Ourida Manseri

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Salem Chaker.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail est consacré à l'étude de l'expression de l'aspect en berbère, le dialecte kabyle est pris comme exemple. Il fut d'abord question de l'identification, au niveau des unités de l'énoncé, des formes qui prennent en charge l'expression de l'aspect grammatical : le prétérit (p), l'aoriste (a), l'aoriste intensif (ai), puis la combinaison de cette dernière avec la particule la. L'aspect lexical est véhiculé par des moyens lexicaux tels que le sémantisme propre au verbe qui, de ce fait, a nécessité une typologie verbale, l'auxiliation et l'association avec la particule d. L'enchevêtrement de l'aspect et la modalité se manifestent au niveau de la combinatoire syntagmatique, à travers l'association des formes aspectuelles avec les particules ad, ar, ar d, ar d ad et certaines opérations telles que la négation. La valeur aspectuelle de l'énoncé est l'aboutissement de l'influence mutuelle des unités qui le constituent, celles citées plus haut, la fonction agentive du sujet grammatical et, les variations participatives étant également décisives, il fut question de l'agentivite, de la diathèse et du rôle du complément quant à la détermination du sens global. La diversité des valeurs sémantiques qui entrent en jeu appelle la prise en compte de chacune des unités cooccurrentes et les contraintes qui s'exercent entre elles pour aboutir à la valeur globale de l'énoncé, ce qui a nécessité une typologie des procès qui rejoint les valeurs des formes aspectuelles de base (a, ai, p), dégagées au niveau des unités grammaticales et qui sont, respectivement, l'évènement, le processus et l'état.

  • Titre traduit

    The Berber aspectual system, the case of the Kabyle dialect


  • Résumé

    This research is devoted to the study of the aspectual system in Berber, precisely in Kabyle dialect. At first, the subject matter was the identification, at the units' level, of the grammatical forms which express the three grammatical aspects: the preterit (p), the aoriste (a) and the intensive aoriste (ai), followed by the study of the combination of these two last forms with the particle la. Lexical aspect is conveyed by lexical means such as the aspectual character of the verb which, subsequently, required a verbal typology, identification of possible auxiliaries and the aspectual function of the motion particle d. The interrelation of aspect and modality shows itself at the combinatorial level, through the association of the aspectual forms with the particles ad, ar, ar d, ar d ad and some operations such as negation. The aspectual value of an utterance is the result of a mutual influence between the already mentioned utterance constituants and the agentive function of the grammatical subject together with the various participants which are of such bearing on the aspectual value of the whole utterance, it ensued, therefore, the study of agentivity, voice and complementation. The diversity of the semantic values which combine together claims taking each utterance unit into account as well as the constraints exerted upon their semantic value to end up at the semantic meaning of the whole utterance. This calls up an utterance typology which coincides with the already identified form values (a, ai, p), that is, respectively, event, process and state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 448 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 83 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4112

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6631
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.