L'éclair immobile dans la plaine : philosophie et poétique du temps chez Lucrèce

par Sabine Luciani

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Alain Michel.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    La notion de temps occupe une place déterminante dans l'œuvre de Lucrèce, unifiant dans une vision complexe et ambivalente la physique, l'histoire, la morale et la poétique. Le temps révèle en effet la profonde cohérence du De rerum natura, qui loin d'exclure les contradictions, trouve l'harmonie dans la conciliation des contraires. Lucrèce n'a cessé de souligner l’ambivalence du temps parce que le statut particulier qui caractérise cette notion constitue l'expression évidente et lumineuse de son projet global. Mais le temps lucrétien est avant tout épicurien et le poète latin à découvert chez le philosophe grec la notion de temps infini l'originalité principale de la poétique lucrétienne réside dans la transcription latine de la notion grecque d'aion : la durée infinie qui caractérise les mouvements atomiques se traduit chez le disciple par la permanence et l’invariance. Le génie poétique de Lucrèce parvient à transformer le mouvement perpétuel du temps atomique en repos éternel. Le temps infini d'Epicure se mue ainsi en éternité et l'ataraxie s'obtient grâce à la contemplation de la nature éternelle. La méditation sur la mort - repos éternel - est paradoxalement ce qui permet de percevoir la vertu apaisante de l'éternité. Le temps, qui semblait le principal obstacle à la sérénité, devient ainsi son principal auxiliaire. Cette vision synthétique constitue la réponse de Lucrèce au débat qui oppose temps, bonheur et souffrance; il y exprime une conception esthétique du temps, qui fournit en outre un début de réponse aux préoccupations de son époque. Le De rerum natura se présente essentiellement comme un livre sur l'éternité du temps.

  • Titre traduit

    A still lightning in the plain, time philosophy and poetics in Lucretius's work


  • Résumé

    The notion of time occupies a determining place in Lucretius' work, unifying physics, history, ethics and poetics in a complex and ambivalent vision. Time reveals indeed the deep unity of De rerum natura, which, far from excluding contradictions, finds harmony in the conciliation of opposites. Lucretius never ceased to underline the ambivalence of time because the peculiar status which defines this concept expresses his global project in an obvious and bright way but the lucretian time is mostly epicurean and the Latin poet has discovered, thanks to the Greek philosopher, the concept of infinite time. The main originality of lucretian poetics lies in the latin translation of the Greek aion concept: the endless duration which defines atomic movements becomes permanence and immutability. The poetic genius of Lucretius manages to change the perpetual movement of atomic time into eternal rest. The infinite time becomes eternity, and ataraxia is reached thanks to the contemplation of eternal nature. Thoughts on death - eternal rest - are paradoxically enabling Lucretius to perceive the soothing virtue of eternity. Time, which seemed the main obstacle to serenity, becomes therefore its main auxiliary that synthetic vision is Lucretius' answer to the debate opposing time, happiness and suffering. Through it, he expresses an aesthetic vision of time, which moreover gives a beginning of answer to questions debated during his age. De rerum natura appears mainly as a book about the eternity of time.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Ed. Peeters à Louvain, Paris

L'éclair immobile dans la plaine, philosophie et poétique du temps chez Lucrèce


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 492 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 201 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4001

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6564
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Ed. Peeters à Louvain, Paris

Informations

  • Sous le titre : L'éclair immobile dans la plaine, philosophie et poétique du temps chez Lucrèce
  • Dans la collection : Bibliothèque d'études classiques , 21
  • Détails : 1 vol. (343 p.)
  • ISBN : 2-87723-512-2
  • Annexes : Notes bibliographiques
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.