La poétique surréaliste en France et en Espagne : étude de sémiostylistique comparée

par Nathalie Gormezano

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude de sémiostylistique comparée de la poétique surréaliste se propose de mettre à jour les relations qu'entretiennent des œuvres françaises et espagnoles au sein d'un genre, défini comme un usage spécifique constitue d'une norme inhérente à un code. Il s'agit de déterminer, à partir d'un macrotexte, les points d'ancrage et les corrélations des systèmes stylémiques génériques, dans le but de percevoir les différentes interactions possibles entre les littérarités générale, générique et singulière. Partant de deux codes linguistiques distincts au sein d'une poétique, nous dégageons l'existence d'un code intratextuel, inscrit en macrotextualité et constitutif d'une norme générique. Cette première étape nous permet d'observer le processus d'élaboration d'un usage générique dans les lieux textuels et énonciatifs inhérents à tout discours littéraire. Puis, nous examinons les relations entre ces lieux ainsi que les différents phénomènes d'intersections systémiques qui s'y produisent. Pour ce faire, nous étudions des marquages et des dominantes génériques aussi bien au niveau de la production que de la réception. Nos observations nous permettent d'avancer l'idée que la littérarité générique, constituée en degrés, est la source, pour ainsi dire le topos, des autres types de littérarités, et qu'elle est reliée à un usage générique intratextuel et extratextuel fondamentalement mouvant. Ce travail ressortit donc à la fois d'une intersémiotique contrastive et d'une trans-sémiotique.

  • Titre traduit

    Surrealist poetry in France and Spain : a comparative semiostylistic study


  • Résumé

    This comparative semiostylistic study of surrealist poetry deals with the relationship between certain French and Spanish works inside a generic usage constituted by a norm and a code. The intention is to point out, from a macrotext, the marking points and correlations within stylemic and generic systems in order to discern the different interactions between the general, generic and singular literarities. From two different linguistic codes, we derive the being of an intertextual code inherent in macrotextuality and constituent of a generic norm. Then we are able to observe the process of elaboration of a generic usage within the textual and enunciative loci inherent in all literary speech. In order to point out the relationships between those loci and the various phenomenon of systemic intersections that take place within them, this study examines generic markings and dominants within production and reception. Our observations will allow us to conclude that generic literarity, elaborated by degree, is the base of other types of literarities and is connected with a constantly evolving generic intratextual and extratextual usage. Therefore, this work deals with contrasting inter-semiotics as well as trans-semiotics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 678 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 340 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4051

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6518
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.