Ernest Renan et l'Orient : ambigüité d'une relation passionnée

par Samar Majaes Abdel Nour

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Dominique Chevallier.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ernest Renan (1823-1892) découvre l'Orient dans le cadre d'une mission archéologique en Phénicie que l'empereur Napoléon III lui a confiée. Facilitée par la présence de l'armée française au Liban, cette mission permet à Renan de collaborer dans la politique française extérieure comme elle répondait à son désir caché de visiter la Palestine avant de rédiger sa Vie de Jésus. Renan, qui avait décidé d'arrêter ses études cléricales, se spécialise dans les langues sémitiques et orientales pour mener une étude critique des textes bibliques basée sur l'analyse philologique. Tout en e��tudiant ces langues, il acquiert une profonde connaissance des peuples sémitiques, de leurs littératures et de leurs philosophies. Cependant, dans toutes ses études sur les sémites, Renan part d'un sentiment racial profond opposant toujours les indo-européens aux sémites. Il mène contre les musulmans, les meilleurs représentants actuels du sémitisme à ses yeux, une des guerres les plus acharnées. Une double approche de Renan sur l'Orient suscite une double réaction chez les arabes et les musulmans. En effet, l'image défigurée qu'il a donnée de l'Orient sémitique a provoqué une réaction fondamentaliste islamique, tandis que les bonnes relations avec les maronites du Liban ont formé un facteur décisif dans l'affirmation d'une identité chrétienne libanaise propre basée sur le passé phénicien. Et loin de ces deux réactions religieuses, l'émergence d'une pensée laïque moderne fut elle aussi l'une des conséquences de la pensée renanienne.

  • Titre traduit

    Ernest Renan and the Orient : the ambiguity of a passionate relationship


  • Résumé

    Ernest Renan (1823-1892) discovered the orient within the context of the archaeological "mission to Phoenicia", which emperor Napoleon III commissioned him to head in the year 1860. Facilitated by the presence of the French army in Lebanon, this mission allowed Renan to participate in the French foreign policy, and to fulfill his hidden desire to visit Palestine before writing his book Vie de Jesus. Renan, who had decided to discontinue his clerical studies, specialized in the semitic and oriental languages in order to conduct a critical study of the biblical scriptures based on philological analysis. While studying these languages, he acquired a profound knowledge of the semitic peoples, their literatures and philosophies. However, Renan’s studies on the Semites had always emanated from a profound racial sentiment contrasting the Indo-Europeans against the semites, casting the former in a favorable light. He launched an extremely fierce attack against the Muslims, whom he considered to be the best current representatives of semitism. Renan's double approach to the orient begat a double reaction from the area. The distorted image in which he had cast the Semites gave rise to an Islamic fundamentalist reaction. The good relations which he established with the Maronite’s of Lebanon were a decisive factor in affirming an exclusive Lebanese Christian identity based on the Phoenician past. Another outcome of Renan’s involvement in the area was the emergence of modern secular thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 411 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 146 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime). UFR des lettres et sciences humaines. Groupe de recherche d'histoire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 950.309 2 MAJ
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3987

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6537
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.