Voyageurs britanniques en France et en Italie dans la seconde moitié du dix-huitième siècle : Tobias Smollett et Laurence Sterne

par Marie-Joëlle Ravit

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Pierre Arnaud.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Une remarque de Sterne a permis de confronter, dès sa parution en 1768, Le Voyage sentimental au récit de Smollett : Travels through France and Italie (1766). Leurs formes littéraires les différencient d'emblée. Mais les œuvres de fiction aussi bien que les réflexions émises au fil de lettres ou d'essais par ces auteurs et leurs contemporains se rejoignent pour indiquer les interrogations et les certitudes qui les habitent. Cette étude utilise donc ces deux types de sources pour replacer les œuvres dans une période où les évolutions dans l'économie et la société provoquent, surtout en Angleterre, espoirs et inquiétudes chez les observateurs. Ambiguïtés et hésitations, propres à une époque de transformations, sont partagées par ces auteurs et leurs contemporains. Le public se passionne au dix-huitième siècle pour le thème du voyage. Bien que souvent évoqués, les états italiens et surtout la France revêtent un intérêt particulier dans un contexte où la rivalité commerciale devient fréquemment militaire. Pourtant, malgré leurs convergences, les buts, les messages et les formes d'écriture choisies par les deux auteurs divergent. Smollett parait vouloir écrire un récit de voyage instructif, plaisant et utile, surtout adressé à des lecteurs britanniques, tandis que Sterne privilégie l'aspect humain et donc plus universel de l'étranger.

  • Titre traduit

    British Travellers in France and Italy during the Second Half of the Eighteenth Century : Tobias Smollett and Laurence Sterne


  • Résumé

    One of Sterne’s remarks has enabled readers to contrast The Sentimental journey (1768) with Smollett's travel book, Travels through France and Italy (1766), from the day the novel was published. They obviously differ through their literary forms. However, works of fiction as well as ideas expressed in letters or other non-fiction works by the authors and by their contemporaries, enable us to find clues to the questions they raised and the certainties they felt they could depend upon. This study therefore makes use of those two kinds of data to anchor the works in a period when economic evolution and its attendant social changes kindled both hopes and anxieties in the minds of observers, especially in England. The reactions of the authors and their contemporaries tend to show such signs of ambiguity and hesitancy as can be expected in a period of upheavals. Travel literature in the eighteenth century was immensely popular with the reading public. Although France and the Italian states had often been described, interest in these subjects did not wane, especially as, in the case of France, the period was one of commercial rivalry, often leading to military conflict. Yet, in spite of the many common points they share, the two authors differ as to their aims, messages and stylistic choices. Smollett writes an interesting, entertaining and useful travel book meant mainly for British readers, while Sterne favors the human aspect and thus the more universal condition that he finds in foreign lands and people.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (475 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 421 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3871

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5669
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.