Bernard Jumentier (1749-1829), maître de musique de la collégiale de Saint-Quentin

par Nicole Desgranges

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Édith Weber.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Né à Chartres en 1749, où il a bénéficié d'une formation musicale de qualité, Jumentier est nommé maitre de musique à Senlis, à Coutances, puis à la collégiale de Saint-Quentin en 1775. Il y reste 54 ans, jusqu'à sa mort, en 1829. Jusqu’en 1793, il dirige la maitrise ; puis il est nommé Commissaire de la République et écrit des œuvres de circonstance ; enfin, après 1802, il donne des cours de composition et produit ses œuvres majeures. De 1777 à 1822, 101 compositions constituent son important catalogue : 98 religieuses (motets, messes, magnificat, requiem) et 3 profanes (symphonie, ballet héroïque, romance). Deux axes de recherche sont retenus : * la reconstitution chronologique de l'environnement quotidien de Jumentier, dont la longue vie traversa, relativement sans encombre (grâce à son adhésion à la franc-maçonnerie), une période troublée qui ne parvint pas à ébranler ses convictions esthétiques. Cette étude présente un panorama du milieu social et économique, et de la vie musicale profane à Saint-Quentin, puis décrit l'organisation musicale de la collégiale. * la restitution et l'analyse des partitions qui prouvent qu'il se situe aux confluences d'une esthétique propre au siècle des Lumières, d'un respect de la tradition musicale chrétienne et d'une écriture préromantique qui s'appuie sur un style classique très épuré, en utilisant les apports de la symphonie et de l'opéra, et ceux des danses bourgeoises du début XIXe siècle. Toutes ses œuvres ont été répertoriées, classées, analysées. 24 sont données dans une édition informatisée et 5 ont été enregistrées sur compact-disque. Les objectifs de cette étude, déterminante dans la connaissance de notre patrimoine musical français, sont de montrer que Jumentier, inconnu dans l'histoire de la musique, est, par son œuvre considérable, un musicien, un compositeur de tout premier plan, un pédagogue et un chef d'orchestre, chainon manquant dans la musique religieuse française entre Rameau et Berlioz.

  • Titre traduit

    Bernard Jumentier (1749-1829) : choirmaster of the collegiale of Saint-Quentin


  • Résumé

    Born in Chartres in 1749, where he received an excellent musical education, Jumentier was appointed choirmaster at Senlis, Coutances, and finally at the collegiale of Saint-Quentin in 1775. He remained there for 54 years until his death in 1829. Up to 1793, he was choirmaster; he was then appointed "Commissaire de la République" and composed for state occasions; finally after 1802, he gave lectures in composition and wrote his most important works. From 1777 to 1822, the impressive list of his works contains 101 compositions: 98 religious (motets, masses, magnificat, requiem. . . ) and 3 secular (a symphony, a "ballet héroïque" and a romance). Two lines of research have been selected : * the chronological reconstruction of the day to day environment of Jumentier's long life which spanned with relatively few difficulties (thanks to his being a freemason) a troubled period, which however did not shake his personal artistic convictions. This study presents a panorama of the social and economic background and of the secular musical life in Saint-Quentin and then describes the organization of music at the collegiale. * the editing and analyzing of scores which prove that he represents the focus of an aesthetic peculiar to the age of enlightenment, of a respect for the tradition of church music, and of a style of preromantic writing based on an extremely refined classical approach, using elements from both symphony and opera, and also from popular dance music of the beginning of the 19th century. All his works have been listed, classified and analyzed. 24 are included in a computerized edition and 5 have been recorded on compact disc. The aim of this study, crucial to an understanding of the French musical heritage, is to show that Jumentier, hitherto unknown, was by the importance of his compositions, a first class musician and composer, a teacher and a conductor, the missing link in the history of French religious music between Rameau and Berlioz.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Atelier National de Reproduction des Thèses à Lille

Bernard Jumentier (1749-1829), maître de Musique de la Collégiale de Saint-Quentin


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol., 2039 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 209 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 DES ber T.1
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 DES ber T.2
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 DES ber T.3
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 DES ber T.4
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 DES ber T.5
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 DES ber T.6
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3884

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7663
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Atelier National de Reproduction des Thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Bernard Jumentier (1749-1829), maître de Musique de la Collégiale de Saint-Quentin
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 2 vol. (1110 p.)
  • Notes : Les volumes 3 et 4 de la thèse de soutenance sont absents.
  • ISBN : 2-284-04945-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 1065-1081. Discographie p. 1082
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.