Le traitement des connecteurs chez les apprenants du neerlandais

par Laurent Philippe Réguer

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean Janitza.

Soutenue en 1997

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail s'est fixe pour objectif l'etude des connecteurs du neerlandais a partir de deux corpus de productions orales realisees respectivement par des locuteurs natifs et des apprenants francophones, et tout particulierement de decrire le traitement de ces connecteurs dans une langue d'apprenants avances. Il a ete tenu compte des acquis de la reflexion de la linguistique pragmatique dans le domaine de la connexion interphrastique, tout en rapprochant ceux-ci de la didactique des langues etrangeres. La premiere partie du travail est consacree a la delimitation de l'objet d'etude, ainsi qu'a la presentation theorique des connecteurs en general, puis a celles des connecteurs retenus : "en" (et) "maar" (mais) "want" (car) et "dus" (donc). Beneficiant de ce fondement theorique, la deuxieme partie presente une description des quatre connecteurs dans un corpus de locuteurs natifs en tout point identique a celui des apprenants francophones. Ce travail sur le corpus des natifs rend compte des fonctionnements interphrastiques, mais aussi transphrastiques des connecteurs. Ces emplois transphrastiques, veritables idiomatismes du neerlandais, seront verifies dans une troisieme partie consacree a l'analyse du corpus des apprenants francophones. On y demontre d'une part, l'importance des connecteurs dans la structuration d'un discours d'apprenant : les connecteurs y sont tout autant representes que chez les natifs et certaines surrepresentations s'expliquent par des emplois pseudo-cohesifs. Mais leurs emplois transphrastiques (les connecteurs en tant qu'organisateurs textuels) sont eux inexistants ou mal realises. Le travail se termine sur un plaidoyer pour une integration des connecteurs parmi les mots du discours, ainsi que sur quelques propositions didactiques.


  • Résumé

    The aim of this work has been to study connectors in dutch based on a double corpus of oral productions by native speakers on the one hand and french speaking learners on the other, with particular emphasis on describing connector processing produced by advanced learners. Existing studies in pragmatic linguistics in the field of interphrastic connexion have been considered and confronted to foreign language didactics. The first part of the work deals with defining the object of the study and the theoretical presentation of connectors in general, then those retained : "en" (and) "maar" (but) "want" (for) and "dus" (so/thus). On the basis of these theoretical findings the second part is a description of the four connectors within the corpus of native speakers identical to that of the french speaking learners. This work on the native speakers' corpus accounts for the interphrastic as well as transphrastic functioning of connectors. The latter, of genuine idiomatic usage in dutch, will be verified in a third part dealing with the analysis of the french speaking learners' corpus. The importance of connectors in the building up of a learner's speech is established : indeed, the connectors are present to the same extent as with native speakers, and a certain excessive usage can be explained by their pseudo-cohesive function. However, their transphrastic usage (connectors as textual organisers) are either non-existent or erroneous. The work concludes with the argument that connectors should be integrated within the discourse words and finally several didactic suggestions are put forward.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (451 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5969
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.