Vers la réduction de la violence à l'école : contribution à l'étude de quelques concepts pour une anthropologie relationnelle de la personne en philosophie de l'éducation

par Marie-Louise Martinez

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Francis Jacques.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    Comment depasser ou reduire la violence dans l'ecole pour favoriser l'emergence de l'homme par l'education ? cette recherche a pour objet de construire une anthropologie relationnelle educative, dans ses concepts de base et ses demarches. Celle-ci devient possible en articulant les principales hypotheses de l'anthropologie paradoxale de rene girard et de l'anthropologie personnaliste de francis jacques, a condition de les mettre en perspective dans une dimension genealogique et conventionnaliste, et surtout de les specifier sur l'education. On peut conduire alors un examen radical de la violence en education selon ses trois fins principales : 1) un veritable acces de chacun aux principaux referents culturels ; 2) la construction par chacun d'un savoir vraiment approprie ; 3) l'emergence d'un sujet autonome, responsable et integre. Le parametre determinant chaque fois est celui de l'integration ou de l'exclusion du tiers dans la configuration structurelle et genetique d'un sujet susceptible de favoriser la reduction de la violence dans l'education. Par la critique de quelques modeles de subjectivation dans la relation nous degageons une difference decisive entre d'une part, une conception triadique de la personne (initiee par francis jacques) et, d'autre part, des conceptions du sujet qui continuent a exclure de facon plus ou moins detournee le tiers personnel (lacan, benveniste, etc. ) et une conception de la personne qui reste dyadique et binaire (nedoncelle). Certaines contributions en logique, en philosophie, en droit, et surtout en theologie, enrichissent la notion de tiers. Elles aident a construire un modele d'analyse de la tierceite en education selon ses dysfonctionnements comme sa canonicite. Cela permet desormais de discerner des praxis textuelles educatives personnifiantes. Nous proposons une bibliographie selon un classement disciplinaire et thematique de 430 titres (pour la plupart posterieurs a 1950) : ouvrages et articles cites ou simplement consultes.

  • Titre traduit

    Towards the reduction of violence at school. Contribution to a study of some concepts for a relational anthropology of the person in educational philosophy


  • Résumé

    How to reduce violence in school in way to permit the emergency ot a true human subject by the educational process ? this research's aim is to propose a relational educativ anthropology in his main concepts and in his approach to analyse violence (by and) in, education, to criticise other approaches who fail in the same aim, and to develope possibles alternatives in educational practices. The righ epistemological way to analyse violence (understood in his paradoxes, reversibility and reciprocity) is not founded in dialectic nor psychanalytic approach but in the paradoxical anthropology of rene girard articulating it with the personalist anthropology of francis jacques and on putting both in perspective in a generative and a conventionalistic dimension. In the third part of the thesis a radical exam of violence in education is then developed about the thre key aims of education : 1. Access for all to mankind's heritage, as a fundamental right ; 2. A genuine appropriation of knowledge by the pupil ; 3. Finally, the making of the pupil him/herself, through a process of identification in education. We will then see how the relational educativ anthropology hypotheses render intelligible the processes of genesis and perpetuation of violence in education. They can also contribute to find solutions. The alternative for the conversion of educational relation is the search for a truly universal integration, that of the other person. The real other is not the second person but the third in the skame of interlocution. The fourth part can then criticise some other models of subjectivity (lacan, benveniste, nedoncelle). An opposition is perceived between the subject of the first anthropogenesis and the person like process and the terme of a triadic non violent communication. The fifth part inquire in other differents disciplinary fields (particularly in theology) to precise the features of the non violent integration of the third one. The truly relational model of integration requires alertness because the integrated other must not be mistaken with the other assisted by the solicitude of double rivals. It implies leaving important room for conflicts, in the dialogue, towards a higher peace. The conceptual tools of the philosophy of text can help us to conceive the methods and the inter-locutive parts of this relational integration.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses universitaires du Septentrion à

Vers la réduction de la violence à l'école : contribution à l'étude de quelques concepts pour une anthropologie relationnelle de la personne en philosophie de l'éducation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (492 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. ff. (478-492).

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1996/MAR
  • Bibliothèque : Institut catholique de Paris. Bibliothèque de Fels.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses universitaires du Septentrion à

Informations

  • Sous le titre : Vers la réduction de la violence à l'école : contribution à l'étude de quelques concepts pour une anthropologie relationnelle de la personne en philosophie de l'éducation
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (492 p.)
  • Notes : Réimpr. : 2001.
  • ISBN : 2-284-00379-6
  • Annexes : Bibliogr. : p. 478-492.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.