La genèse d'Impressions d'Afrique de Raymond Roussel ou le mythe de la création

par Anne-Marie Basset

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Henri Béhar.

Soutenue en 1996

à Paris 3 .


  • Résumé

    Apres avoir effectue une description materielle du dossier, nous reconstituons un geste d'ecriture et etablissons un classement genetique qui comporte douze phases d'invention. Le geste d'ecriture nous permet d'acceder directement a l'invention qui procede chez roussel par dedoublements et retournements a des niveaux distincts (gestuel, structurel, thematique). Le classement genetique met en evidence la composition du roman fondee sur une organisation aleatoire progressivement controlee par le scripteur, de meme que les processus d'ecriture a l'oeuvre dans la genese. L'interpretation de ces processus, par l'intermediaire des notions de reflexivite - exprimee par le retour, effectue par le scripteur, sur les memes feuillets manuscrits entre chaque campagne de dactylographie - ou la combinatoire - representee par les permutations des feuillets manuscrits - permet de fonder une poetique de l'ecriture roussellienne. L'etude du dernier jeu de dactylographie montre que le decoupage ainsi qu'une partie du contenu de la pre-publication ont ete censures. La deuxieme partie de ce travail est une etude des pratiques d'ecriture, c'est-a-dire des differentes modalites que prend la mise en mots. La mise en evidence d'une ecriture a processus guidee par une structure mentale permet de comprendre comment s'effectue le passage de l'elaboration mentale a l'ecriture. La sequentialisation des campagnes de la sequence 1 de la phase 2 fait apparaitre des pistes abandonnees contenant plusieurs representations possibles de l'afrique, que roussel supprimera ou deplacera. L'analyse de l'evolution de l'emploi de trois adjectifs indefinis montre que le style de roussel est le resultat d'une recherche consciemment menee. Enfin, l'etude de la production du texte permet de montrer que les procedes que roussel affirme utiliser systematiquement dans comment j'ai ecrit certains de mes livres ne sont en fait qu'un bricolage linguistique, dont le resultat est souvent estompe ou transforme. Le dernier chapitre aborde l'invention de l'imaginaire dont la signification reside dans l'elaboration d'un mythe.

  • Titre traduit

    Genetic study of Impressions d'Afriqueby Raymond Roussel : a myth of creation


  • Résumé

    After presenting the material description of the file, we reconstitute a writing gesture and establish a genetic filing which includes twelve stages of invention. The writing gesture connects us directly with invention, which proceeds in the works of roussel by splitting and reversal movements at distincts levels (gestual, structural and thematic levels). The genetic filing puts in evidence the composition of the novel, based on aleatory organization progressively controlled by the writer, as well as the writing processes at work in the genesis. The interpretation of these processes, by means of the notions of reflexivity - expressed by the return, made by the writer, on the handwritten leafs between each typing campaign - or combinatory - represented by the permutations of handwritten leafs - allows us to constitute roussel's poetics of writing. The study of the last typing shows that the serialization as well as some parts of the text of the prepublishing have been censored. The second part of our work is a study of the writing practices, that is to say the various modalities that the putting into words requires. The putting in evidence of a process writing conducted by a mental structure allows us to understand how is executed the passing from mental elaboration to writing. The sequencing of the writing campaigns of the second phases's first sequencereveals some forsaken paths which contain several possible representations of africa to be left or displaced. Analysing the evolution of the use of three indefinite adjectives shows that the "procedes" roussel affirms to use systematically in comment j'ai ecrit certains de mes livres are in fact no more that a linguistic "bricolage", whose results are often blurred or transformed. The last chapter deals with invention of imaginary which signification resides in the elaboration of a myth.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (793 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5692
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.