Dialogues et dialogisme dans l'oeuvre d'albert cohen

par BERTRAND GOERGEN

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Hamon.

Soutenue en 1997

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'impression de luxuriance qui se degage de la lecture d'albert cohen resulte en partie de la multiplicite des instances dialoguantes. Des paroles tres diverses sont appelees a s'affronter dans les echanges dialogues. Pourtant, en depit d'une importance diegetique non negligeable, cette composante dialogale revele une sterilite qui se confirme avec une rare uniformite, quels que soient les interlocuteurs. Aussi faut-il se tourner vers d'autres formes de l'interaction, plus insidieuses, mais grosses de vrais debats : a defaut d'une richesse dialogale, l'oeuvre de cohen recele une pluralite de voix qui se croisent et se nuancent dans un dialogisme qui fonde a la fois les projets esthetique et ideologique de notre auteur. Concept forge par le theoricien russe mikhail bakhtine (1895-1975), le dialogisme qui repose sur "l'equipollence" des positions discursives trouve un terrain d'expression fertile chez cohen : echanges metaleptiques entre narrateurs et personnages, postures d'enonciation plurivocaliques, jeux de l'intertextualite, nombreuses sont les voies pour alimenter les controverses sans les resoudre unilateralement : ces interactions conduisent a un dialogisme ideologique qui cultive l'ambiguite normative, mais ne se resume pas pour autant a un nihilisme evaluatif synonyme d'inanite.


  • Résumé

    The impression of luxuriance that strikes the reader of albert cohen's works is partly due to the multiplicity of characters conversing in dialogues. Nevertheless, in spite of their diegetic importance, these dialogues are unvaryingly sterile, whoever the speakers may be. As a matter of fact, we have to turn towards other forms of interaction, less visible, but therefore pregnant with real debates: cohen's works conceal a plurality of voices meeting and blending or, on the contrary, conflicting. These kinds of debates make up the base of dialogism, which is underlying our author's esthetic and ideological project. Proceeding from the russian theorician mikhail bakhtine (1895-1975), the concept of dialogism, based on the equilibrium of discursive positions, fits marvellously with forms of interaction present in cohen's works : metaleptical exchanges between narrators and characters, plurivocal stating postures and intertextuality are some of the most efficient ways of nourishing controversies without solving them in a unilateral manner. These ways of interaction lead to an ideological dialogism that develops normative ambiguity but does not end in a kind of evaluative nihilism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 810 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 186 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.